FSU 44
Tel : 02.40.35.96.55
Fax : 02.40.35.96.56
Courriel : fsu44@fsu44.org

Maison des syndicats
8, place de la Gare de l'Etat
44276 Nantes Cedex 2
Accueil du siteFSU Pays de la Loire
PROJET D’ÉVOLUTION DE L’OFFRE DE FORMATION PROFESSIONNELLE INITIALE POUR LA RENTRÉE 2019 : NON AU MÉPRIS !
Communiqué CREFOP - FSU Pays De la Loire



Le projet d’évolution de l’offre de formation professionnelle initiale pour la rentrée 2019 était un point inscrit à l’ordre du jour du dernier CREFOP (Comité Régional pour l’Emploi, la Formation et l’Orientation Professionnelle) plénier du 14/11/2018. Ce dossier ayant fait l’objet d’une première information lors de la commission FOPIA (Formation Professionnelle Initiale et Alternance) du 13/09/2018

Comme il se doit, au regard de ses compétences, l’avis formel du CREFOP aurait du être recueilli par un vote en séance qui a été rendu impossible par l’absence de documents supports pourtant indispensables : Liste précise des propositions d’ouvertures et de fermetures (avec explication et conditions) pour la rentrée 2019. Dans la procédure relative au dossier d’évolution des formations professionnelles, la FSU a toujours accepté de participer à la concertation, parfois de manière critique en essayant par exemple de faire évoluer le calendrier mais aussi en faisant connaître ses positions par une contribution que nous adressons chaque année aux services compétents et aux élu·es.

Nous attendons en retour que les règles soient respectées et nous ne pouvons donc accepter que le CREFOP du 14/11/2018 ait été mis devant l’impossibilité de se prononcer sur le projet d’évolution de l’offre des formations professionnelles. Nous n’acceptons pas davantage et ne donnerons pas suite à la proposition du Conseil Régional de fournir un avis par voie électronique pour le 23/11. La FSU considère en effet que les échanges et les débats entre les différentes composantes du CREFOP, sur quelque sujet que ce soit, sont indispensables pour garantir la concertation inscrite au règlement intérieur du comité.

Au-delà des critiques d’ordre général qu’elle a portée en séance, notamment sur le soutien privilégié aux ouvertures en apprentissage contre la voie scolaire, La FSU regrette vivement que le travail des équipes pédagogiques et des directions d’établissement déjà bien trop difficile dans le contexte général, soit de surcroît aussi mal défendu et au final aussi peu considéré par trop de membres du CREFOP.

 

Publié le dimanche 2 décembre 2018  par FSU 44
popularité : 22%
Dernière mise à jour : mardi 19 mars 2019 | Statistiques des visites : 863 aujourd'hui - 1792 hier - 1018765 depuis le début