FSU 44
Tel : 02.40.35.96.55
Fax : 02.40.35.96.56
Courriel : fsu44@fsu44.org

Maison des syndicats
8, place de la Gare de l'Etat
44276 Nantes Cedex 2
Accueil du siteActualitésPétitions
Brèves
LA SECTION DES RETRAITÉ·ES DE LA FSU
RAPPELLE SON SOUTIEN AU MOUVEMENT SOCIAL DES GILETS JAUNES
POUR UNE PLUS GRANDE JUSTICE SOCIALE
dimanche 20 janvier

La section des Retraité·es de la Fédération Syndicale Unitaire (FSU) de Loire Atlantique réunie ce jour rappelle son soutien au mouvement social des Gilets Jaunes pour une plus grande justice sociale.

Dans le cadre de ce qui est appelé « grand débat », elle rappelle que les revendications des retraité.e.s sont claires, connues, rappelées à chaque manifestation, communiqué ou rencontre avec les parlementaires : revalorisation des pensions et indexation sur les salaires, suppression de la hausse de la CSG sur toutes les pensions, prise en charge de la perte d’autonomie à 100 par la Sécurité sociale, pension minimale au SMIC pour une carrière complète...

Notre organisation tient à la disposition des gouvernants son analyse des besoins et de l’ensemble des revendications à satisfaire.

Elle s’insurge enfin contre toute atteinte aux libertés publiques en particulier celle de manifester et le recours par le pouvoir à la violence policière.

 
DES EXIGENCES POUR UNE FORMATION AMBITIEUSE DES ENSEIGNANTS ET CPE



Les conditions d’ouverture des ÉSPÉ et la mise en place de la nouvelle réforme placent, dans toutes les académies, les étudiants, les formateurs et les autres personnels face à de nombreuses difficultés. L’absence de cadrage national et les contraintes budgétaires posent réellement le problème de la qualité d’une formation, égale sur tout le territoire, et de sa visibilité pour les étudiant-e-s qui par ailleurs en financent une partie.

Étudiants, stagiaires, formateurs de terrain et en ÉSPÉ payent au prix fort une réforme qui n’a pas les moyens des ambitions affichées.
La situation ne peut rester en l’état. De réelles améliorations sont nécessaires.

C’est pourquoi, nous exigeons :

  • Une formation en alternance à l’ÉSPÉ pour les stagiaires limitée à un tiers-temps devant élèves, y compris pour les lauréats de concours exceptionnels, ex contractuels-admissibles.
  • Le rétablissement des aides spécifiques aux étudiants préparant les concours de l’enseignement et de l’éducation, pour garantir la présence et la réussite d’un maximum de candidats inscrits dès cette année et la mise en place de pré-recrutements dès la rentrée 2014
  • La prise en charge par l’État des frais d’inscription à l’ÉSPÉ des contractuels admissibles cette année et des futurs fonctionnaires stagiaires à compter de la rentrée 2014.
  • Un tutorat de qualité assuré pour tous les stagiaires y compris les lauréats des concours exceptionnels par les professeurs du 2nd degré formés sans baisse de leur rémunération et par les maîtres formateurs du 1er degré.
  • Pour une formation réellement améliorée afin de faire réussir tous les élèves, des garanties budgétaires et l’ouverture de discussions permettant de déboucher sur un cadrage national de la formation afin de garantir l’égalité sur tout le territoire et de répondre aux besoins des étudiants, stagiaires et formateurs.
 

Publié le  février 2014  par FSU 44
popularité : 76%
Dernière mise à jour : dimanche 20 janvier 2019 | Statistiques des visites : 100 aujourd'hui - 1276 hier - 932084 depuis le début