FSU 44
Tel : 02.40.35.96.55
Fax : 02.40.35.96.56
Courriel : fsu44@fsu44.org

Maison des syndicats
8, place de la Gare de l'Etat
44276 Nantes Cedex 2
Accueil du siteSection départementale de Loire-AtlantiqueLa FSU dans les micros
Discours de la FSU à Nantes et Saint-Nazaire
1er MAI 2015
Didier HUDE



L’austérité, chère aux gouvernants qui se succèdent, n’est pas au service des peuples. Ce n’est pas une purge ou une diète pour remettre sur pieds des retraités tremblants, des chômeurs souffreteux, des précaires chancelants, des étudiants contingents. L’austérité est un dogme au service de l’ordre financier et des actionnaires, pour le seul bienfait de leur santé à eux, et à eux seuls. L’austérité, que la droite moderne appelle parfois la rigueur, est un témoignage de responsabilité et de solidarité entre amis de l’ANI pour se faire du bien.

En ce 1er mai à caractère international pensons aux victimes de toutes les misères mises au monde par l’oppression de l’ordre économique mondial. Le dumping social érigé en principes, creuse des inégalités mortifères où les pays du sud n’ont qu’un avenir frappé d’alignement par l’oligarchie de l’argent. L’émigration fuit des pays sinistrés par la misère, par la guerre et les violences communautaristes. Des réfugiés meurent par centaines et milliers dans les pièges de la brousse, l’aridité du désert, puis dans un linceul des flots en Méditerranée. Ces femmes et ces hommes qui meurent tous les jours sont nos sœurs et nos frères de loin, condamnés au chômage à perpétuité, à la peine capitale du Capital. Nos gouvernements portent une large part du scenario mortel en tant que serviteurs de l’oligarchie de ce Capital qui règne en maître sur la planète. Pour se perpétuer l’ordre a besoin d’obscurantismes populaires entretenus, mais surtout de serviteurs aux pouvoirs pratiquant les saignées. Endiguer les flots migratoires dans un monde d’injustices est aussi illusoire qu’interdire la fonte des calottes glacières ou par simple décret d’enjoindre à la mer de cesser de monter.

L’austérité tue, en Grèce surtout, en France aussi. Des études très sérieuses en témoignent comme celle, récente, du British Medical Journal. Une fois arrivés au pouvoir, les dirigeants politiques ne font pas qu’oublier des thèmes de campagne électorale. Il arrive qu’ils passent pour pertes et profits des pans entiers d’engagements ainsi que les conséquences immédiates sur les populations. Après l’arrivée de Syriza en Grèce, l’histoire retiendra la capitulation de la France devant l’Allemagne, face au commissaire européen aux affaires économiques Pierre Moscovici. Notre troïka actuelle à la Française Hollande/Valls/Macron, par la bouche de Michel Sapin, a gentiment averti la Grèce, que « le seul terrain connu qui permette d’avoir un peu de temps, de tranquillité et de calme, c’est la prolongation du programme précédent ». La résistance grecque, dans cette épreuve cynique imposée par un clan dont la France participe, est une résistance contre le fanatisme d’un Euro groupe qui ne peut supporter le moindre défaut d’alignement à l’ordre mondial.

Comprenons que la France poursuit le cap d’un ajustement structurel qui modifie profondément la nature même de notre contrat républicain. La loi Macron est ainsi faite pour redonner confiance aux investisseurs dans notre pays. Elle est faite pour licencier plus vite, pour homologuer les licenciements collectifs entreprise par entreprise, sans tenir compte des moyens du groupe dont elles relèvent. Ces signaux positifs pour investir en France passent par une révision du code du travail, un contournement de la justice prud’hommale, du code pénal. Le patronat s’en réjouit. Il pousse plus loin les feux. Il revendique aujourd’hui d’attendre 67 ans pour percevoir la retraite complémentaire et ainsi ménager les réserves de l’ARRCO et de l’AGIRC. Le patronat stigmatise le fait qu’il y ait trop de fonctionnaires, trop d’emploi public. Cela dissuade d’investir en France. Le Macron est un élément clé d’un dispositif plus complet passant par la réforme du contrat de travail à venir dans le privé comme dans le public. Réformer l’État est nécessaire aux yeux de l’Europe financière. C’est là l’objectif. Pour cela attaquer le secteur de droit commun est indispensable pour faire tomber ensuite comme un fruit mur celui des fonctions publiques et achever le travail sur la redistribution de l’assurance maladie, du chômage et des retraites. Les travailleurs des secteurs publics doivent comprendre que leur sort est lié à celui du privé de droit commun.

La France, se gouverne à coups de statistiques maniées par le personnel politique qu’il soit libéral ou social libéral et ces statistiques sont maniées et interprétées par leur technocratie d’accompagnement. Hasard ou pas, depuis la mise en place de l’Europe monétaire, l’entreprise consacre deux fois plus d’argent à la finance et à rémunérer ses actionnaires. Ses profits se détournent plus qu’avant de l’investissement. La France participe d’un cap économique qui pèse sur nos salaires et l’emploi. Le discours dominant fait écho à une citation de Mark Twain : « il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les sacrés mensonges et les statistiques ». Notre gouvernement se fait complice du patronat dans l’usage des chiffres grâce à un enrobage de bobards tournant le dos au partage des richesses.

Soyons lucides et solidaires, chômeurs, précaires et même fonctionnaires !

 

Publié le vendredi 1er mai 2015  par FSU 44
popularité : 14%
Articles de cette rubrique
  1. DISCOURS FSU LOIRE-ATLANTIQUE :
    GRÈVE INTERPROFESSIONNELLE 9 OCTOBRE 2018

    9 octobre 2018

  2. DISCOURS FSU LOIRE-ATLANTIQUE
    GRÈVE FONCTIONS PUBLIQUES, SNCF, EDF...

    23 mars 2018

  3. GRÈVE DU 12 SEPTEMBRE 2017
    CONTRE LA LOI TRAVAIL

    20 septembre 2017

  4. 1er MAI 2017
    1er mai 2017

  5. MOBILISATION DES RETRAITÉ-E-S LE 29 SEPTEMBRE 2016
    2 octobre 2016

  6. GRÈVE DU 15 SEPTEMBRE 2016 CONTRE LA LOI TRAVAIL
    15 septembre 2016

  7. GRÈVE DU 19 MAI 2016
    CONTRE LE PROJET DE LOI TRAVAIL

    19 mai 2016

  8. 1er MAI 2016
    1er mai 2016

  9. GRÈVE DU 28 AVRIL 2016
    CONTRE LE PROJET DE LOI TRAVAIL

    28 avril 2016

  10. GRÈVE DU 31 MARS 2016
    CONTRE LE PROJET DE LOI TRAVAIL

    31 mars 2016

  11. 1er MAI 2015
    1er mai 2015

  12. GRÈVE INTERPROFESSIONNELLE DU 9 AVRIL 2015
    9 avril 2015

  13. GRà?VE FONCTION PUBLIQUE 15 MAI 2014
    15 mai 2014

  14. 1er MAI 2014
    1er mai 2014

  15. Emploi, les salaires et la protection sociale : GRà?VE ET MANIFESTATIONS DU 18 MARS 2014
    18 mars 2014

  16. Réforme de la semaine scolaire :
    GREVE ET MANIFESTATIONS DU 5 Dà?CEMBRE 2013

    5 décembre 2013

  17. Réforme de la semaine scolaire :
    GREVE ET MANIFESTATIONS DU MERCREDI 13 NOVEMBRE 2013

    14 novembre 2013

  18. RETRAITES : MANIFESTATION ET GRà?VE MARDI 15 OCTOBRE 2013
    15 octobre 2013

  19. RETRAITES : MANIFESTATION ET GRà?VE DU 10 SEPTEMBRE 2013
    10 septembre 2013

  20. 1er MAI 2013
    1er mai 2013

  21. MANIFESTATIONS DU 9 AVRIL 2013 CONTRE L�?A.N.I. "Sà?CURISATION DE L�?EMPLOI"
    11 avril 2013

  22. MANIFESTATIONS DU 5 MARS 2013 CONTRE L�?A.N.I. "Sà?CURISATION DE L�?EMPLOI"
    9 mars 2013

  23. GRà?VE "RYTHMES SCOLAIRES" DU MARDI 12 Fà?VRIER 2013
    12 février 2013

  24. GRà?VE FONCTION PUBLIQUE LE 31 JANVIER 2013
    1er février 2013

  25. JOURNà?E D’ACTION DE LA CONFà?Dà?RATION EUROPà?ENNE DES SYNDICATS : POUR Lâ ??EMPLOI ET LA SOLIDARITà? EN EUROPE
    14 novembre 2012

  26. ACTION Dà?PARTEMENTALE POUR LE MAINTIEN DE TOUS LES EMPLOIS DE LA NAVALE ET SES SOUS-TRAITANTS à? SAINT-NAZAIRE
    23 mai 2012

  27. 1er MAI 2012
    1er mai 2012

  28. MOBILISATION SOCIALE INTERPROFESSIONNELLE UNITAIRE à? L�?APPEL DE LA CONFà?Dà?RATION SYNDICALE EUROPà?ENNE DU 29 Fà?VRIER 2012
    29 février 2012

  29. GRà?VE UNITAIRE à?DUCATION DU 15 Dà?CEMBRE 2011
    19 décembre 2011

  30. JOURNà?E D’ACTION DU 11 OCTOBRE 2011
    11 octobre 2011

  31. JOURNà?E DE GRà?VE à?DUCATION DU 10 Fà?VRIER 2011
    11 février 2011

  32. JOURNà?E NATIONALE DE Lâ ??à?DUCATION NATIONALE DU COLLECTIF "L’à?DUCATION EST NOTRE AVENIR"
    22 janvier 2011

  33. JOURNà?E D�?ACTION DU 23 NOVEMBRE 2010
    23 novembre 2010

  34. CONTRE LA Rà?FORME DES RETRAITES
    7 septembre 2010

  35. 1er MAI 2010
    4 mai 2010

  36. MOBILISATION INTER-PROFESSIONNELLE UNITAIRE DU 23 MARS 2010
    24 mars 2010

  37. ACTION Dà?PARTEMENTALE INTERSYNDICALE : Dà?FENSE DE L’EMPLOI LE 3 MARS 2010
    3 mars 2010

  38. ACTION INTERSYNDICALE NATIONALE EMPLOI ET POUVOIR D’ACHAT DU 13 JUIN 2009
    13 juin 2009

  39. 1er MAI 2009
    1er mai 2009

  40. GRà?VES ET DES MANIFESTATIONS INTERPROFESSIONNELLES DU 19 MARS 2009
    19 mars 2009

  41. GRà?VE UNITAIRE INTERPROFESSIONNELLE DU 29 JANVIER 2009
    4 février 2009

  42. MANIFESTATION DU 17 JUIN 2008 POUR LA Dà?FENSE DES RETRAITES ET DES 35 HEURES
    21 juin 2008

  43. LE 1er MAI 2008
    1er mai 2008

  44. MANIFESTATION LE 24 JANVIER 2008 : PRIVà?, PUBLIC POUR Lâ ??AUGMENTATION DES SALAIRES, LA Dà?FENSE DE Lâ ??EMPLOI ET DES MISSIONS DE SERVICE PUBLIC.
    24 janvier 2008

  45. LA MANIFESTATION CONTRE LES PROJETS DE XAVIER DARCOS LE 20 NOVEMBRE 2007
    21 novembre 2007

  46. MANIFESTATIONS LE 18 OCTOBRE 2007 POUR LES SERVICES PUBLICS, LES Rà?GIMES SPà?CIAUX, LA REVALORISATION DES SALAIRES, LA Dà?FENSE DES PRà?CAIRES ET DES MINIMA SOCIAUX
    18 octobre 2007

  47. GRà?VE DE LA FONCTION PUBLIQUE DU 8 Fà?VRIER 2007
    8 février 2007

Dernière mise à jour : mardi 9 octobre 2018 | Statistiques des visites : 853 aujourd'hui - 600 hier - 828846 depuis le début