FSU 44
Tel : 02.40.35.96.55
Fax : 02.40.35.96.56
Courriel : fsu44@fsu44.org

Maison des syndicats
8, place de la Gare de l'Etat
44276 Nantes Cedex 2
Accueil du siteFSU Pays de la LoireConseil Fédéral Régional de la FSU
Conseil  ?conomique, Social, Environnemental Régional :  ?LECTION DU CANDIDAT DU MEDEF AVEC UNE PARTIE DES VOIX SYNDICALES



Saisissant l’opportunité du renouvellement à mi mandat pratiqué dans tous les conseils économiques sociaux et environnementaux (dont l’ampleur peut être importante), le président du CESER des Pays de la Loire, Alain Mustière, (chambre régionale de commerce et d’industrie) a décidé de mettre un terme à son mandat.

Deux candidatures ont été déposées pour lui succéder. Celle de Benoît Cailliau (MEDEF) et de Jean-Marie Morel (Comité régional des associations de jeunesse et d’éducation populaire - CRAJEP). Un groupe de soutien à la candidature de J-M. Morel s’est constitué, sur des bases non pas politiciennes ou d’opposition, mais sur une volonté de renouveler des pratiques de fonctionnement et d’élaboration des rapports et avis. Mais à l’évidence il s’agissait aussi de témoigner d’une alternance possible pour que ce ne soit pas toujours un représentant des employeurs et décideurs économiques qui soit à la présidence du CESER. Après bien des évitements au sein du collège des syndicats de salariés, les trois syndicats qui dès le début ont soutenu la candidature de J-M. Morel sont restés limités à trois : CGT, UNSA, FSU.

La CFDT a eu le courage de signaler qu’elle voterait pour le candidat du MEDEF, à partir de considérations et d’accords globaux l’engageant. Il a même été évoqué de manière sibylline un possible soutien des employeurs à une candidature syndicale des salariés que la CFDT pourrait incarner en 2013 ou un peu après… FO a fait savoir qu’elle porterait son choix sur le candidat qui pourrait leur garantir d’avoir deux postes au bureau du CESER (comme la CGT et la CFDT et désormais la CFTC). Faute de cet engagement, FO voterait globalement pour les « sortants », on peut donc comprendre pour le collège des employeurs représenté par le MEDEF, ce que les votes ont confirmé puisqu’il n’y a pas eu d’engagement officiel des candidats pour que FO ait deux postes au bureau.

La CFTC et la CGC ont fait savoir qu’ils ne soutiendraient pas une candidature de J-M. Morel qui présentait le risque de tendre inutilement les relations au sein du CESER face à la candidature traditionnelle unique du patronat et/ou des chambres économiques.

Le collège des associations s’est clivé entre les « laïques » et les « confessionnels », les représentants plutôt de gauche et ceux plutôt de droite.

Le résultat du vote (à bulletin secret) :
Sur 113 membres, 101 étaient présents et ont voté. Il n’y a eu que 4 bulletins nuls ou blancs.
Le candidat du MEDEF a obtenu 64 voix : le collège employeurs, plus de moitié du collège des syndicats de salariés (CFDT, FO, CFTC, CGC) et une part des voix du collège associatif.
Le candidat du CRAJEP a obtenu 33 voix : une part du collège associatif (environ la moitié) et une quinzaine de voix syndicales (CGT, UNSA, FSU).

Si un accord était survenu entre syndicats de salariés, le résultat aurait été inversé avec le candidat du MEDEF autour de 40 voix et celui du CRAJEP au-delà de 50 voix.

 

Publié le  décembre 2010  par FSU 44
popularité : 7%
Dernière mise à jour : mardi 10 septembre 2019 | Statistiques des visites : 0 aujourd'hui - 1500 hier - 1181845 depuis le début