FSU 44
Tel : 02.40.35.96.55
Fax : 02.40.35.96.56
Courriel : fsu44@fsu44.org

Maison des syndicats
8, place de la Gare de l'Etat
44276 Nantes Cedex 2
Accueil du siteSection départementale de Loire-AtlantiqueLa FSU dans les micros
Discours de la FSU le 10 février à Nantes
JOURN ?E DE GR ?VE  ?DUCATION DU 10 F ?VRIER 2011
Lu par Didier Hude



Si vous rencontrez sur votre route un Chanoine du Latran, il vous dira qu’un instituteur républicain ne vaudra jamais, ni dans sa tête, ni dans son cœur, un curé des villes ou des champs.

Si vous croisez en chemin un politicien populiste devenu PDG d’Etat, qui fait de chaque drame une affaire d’Etat, il vous dira qu’un juge de Basse Loire vaut moins pour la justice civile qu’un air de musique militaire ; qu’un présumé coupable se doit de passer à table.

Si vous apercevez entre deux nuages un avion de Bolloré, un yacht avec des ailes, un vacancier ministériel, à moins qu’il soit présidentiel, il vous dira qu’on peut faire plus, et beaucoup plus avec du moins.

Parce que chez ces gens-là, monsieur, on gouverne au pas, on ne gouverne pas : on compte.

On pourrait attendre d’un président qu’il ait la stature d’un homme d’Etat, qu’il soit autre chose qu’un politicien. On pourrait caresser l’idée qu’un ministre de la santé soit plus qu’un ministre de l’hôpital, des virus et des médicaments, qu’un ministre de la justice soit autre chose qu’un ajusteur de carte pénitentiaire, qu’un gestionnaire de flux de prisons. On pourrait rêver qu’un ministre de la police en république ait du respect envers ses flics au lieu d’avoir pour seul bréviaire que la répression sur un air de flash-ball, ou encore l’expulsion sur un taser ou bien de bulldozer. On pourrait rêver, mais là c’est du vice, qu’un ministre de l’éducation, nationale, soit au service de la construction des consciences et des savoirs pour la réussite de tous les jeunes, au lieu de mettre à son service, ses recteurs et ses inspecteurs, ses vecteurs et ses directeurs, pour décliner l’incurie de la pénurie.

On pourrait rêver. Mais chez ces gens-là on ne rêve pas monsieur : on gère. On directive européenne, on libéralise la crise, on assaisonne du Lisbonne. La France est une entreprise, notée comme telle, cotée comme telle, administrée par des ministres devenus DRH.

L’ambition, l’obsession, la raison d’Etat, dès que cet Etat en langes vient au monde, c’est d’être noté et tout son peuple avec lui, noté du triple A. A comme Austérité, A comme Abandon des solidarités et services publics, A comme Asservissement aux marchés financiers. Ah, noté du triple A. Dans un pays bien fait, le peuple élu travaillera plus et le reste en suce, le peuple en bonnet d’âne finira chèvre dans un mécompte de « Pôle Emploi ». La crise d’aujourd’hui est une crise financière certes, mais aussi politique et idéologique. Pour qu’il y ait réussite des uns, il faut qu’il y ait exclusion des autres.

Car chez ces gens-là, on n’enseigne pas, monsieur, on n’éduque pas : on trie et on formate.

Pour ces gens-là « l’enfant » n’est pas le « dernier poète d’un monde qui s’entête à devenir grand » comme a pu le dire Jacques Brel. _ L’Ecole n’est pas là pour donner plus à ceux qui ont moins. L’Ecole se doit de préparer au monde de l’entreprise, elle-même intégrée à la galaxie des marchés.

Cette nécessité, cette contingence biologique nous dirait la première dame du MEDEF, est nécessairement odieuse aux yeux d’un éducateur, d’un enseignant républicain, d’un has been de gauche.

Aujourd’hui, les recteurs augmentent leurs primes en supprimant des postes, les proviseurs se voient transformés en chefs d’entreprise avec des salaires bonifiés à partir eux aussi des emplois supprimés. Ce retour sur investissement n’est pas assez explicité. La PFR de la fonction publique est une machine abjecte, profondément réactionnaire, aux antipodes des mécanismes à mettre en œuvre pour nourrir des desseins et des destins solidaires donnant du sens au mot et au concept de République. La politique du chiffre a des facettes que des consciences ignorent.

Au-delà de la réduction drastique des moyens, les choix éducatifs qui sont faits dégradent les conditions de scolarisation et d’enseignements de l’ensemble des élèves : formation des enseignants, réforme des trois voies du lycée (général, technologique et professionnelle), dispositif (E)CLAIR, l’aide aux élèves en difficulté, abandon de l’éducation prioritaire… À cela s’ajoute des déclarations et des expérimentations qui remettent en cause la nature et le sens des métiers.

Au pays de la politique du chiffre, des pertes et des profits, les peuples sont des cheptels, les boucs sont émissaires sur l’autel du mérite. Question de biologie ! La compétition c’est la vie ! RSA éducatif pour les uns - car maintenir des sous doués sociaux a un coût - et parcours d’excellence pour les autres, correspondent à une idéologie du tri sélectif dans laquelle on retrouve aussi des femmes et des hommes d’alternance au régime actuel. Comme quoi on n’est pas à l’abri de la pensée ségrégative même après 2012.

Notre tourmente de l’instant est autant financière que de civilisation car il faut manquer de conscience pour ne pas voir ce qu’une « école d’abattage » ou une « justice d’abattage » peuvent produire de dégâts humains, donc politiques. En République, la justice des hommes se prononce avec des moyens principalement humains dans des lieux solennels et pas à la sauvette ou dans des institutions privées. L’éducation est affaire de moyens humains si on veut faire de la pédagogie et traiter l’inégalité sociale. C’est faire le pari de l’intelligence collective contre la barbarie financière. Il s’agit là d’un vrai projet de civilisation. C’est probablement lui qui dessine les contours d’une pensée politique et syndicale de progrès humain et social face à des pratiques objectives d’accompagnement des régressions en cours. Et nous savons tous que ces accompagnements sont autant politiques que syndicaux. Intégrer les schémas de pensées qu’on est supposé combattre ce n’est pas seulement en rabattre, c’est déjà capituler. Ah pas moi dit le dindon !

 

Publié le vendredi 11 février 2011 
popularité : 41%
Articles de cette rubrique
  1. DISCOURS FSU LOIRE-ATLANTIQUE :
    GRÈVE INTERPROFESSIONNELLE 9 OCTOBRE 2018

    9 octobre 2018

  2. DISCOURS FSU LOIRE-ATLANTIQUE
    GRÈVE FONCTIONS PUBLIQUES, SNCF, EDF...

    23 mars 2018

  3. GRÈVE DU 12 SEPTEMBRE 2017
    CONTRE LA LOI TRAVAIL

    20 septembre 2017

  4. 1er MAI 2017
    1er mai 2017

  5. MOBILISATION DES RETRAITÉ-E-S LE 29 SEPTEMBRE 2016
    2 octobre 2016

  6. GRÈVE DU 15 SEPTEMBRE 2016 CONTRE LA LOI TRAVAIL
    15 septembre 2016

  7. GRÈVE DU 19 MAI 2016
    CONTRE LE PROJET DE LOI TRAVAIL

    19 mai 2016

  8. 1er MAI 2016
    1er mai 2016

  9. GRÈVE DU 28 AVRIL 2016
    CONTRE LE PROJET DE LOI TRAVAIL

    28 avril 2016

  10. GRÈVE DU 31 MARS 2016
    CONTRE LE PROJET DE LOI TRAVAIL

    31 mars 2016

  11. 1er MAI 2015
    1er mai 2015

  12. GRÈVE INTERPROFESSIONNELLE DU 9 AVRIL 2015
    9 avril 2015

  13. GR ?VE FONCTION PUBLIQUE 15 MAI 2014
    15 mai 2014

  14. 1er MAI 2014
    1er mai 2014

  15. Emploi, les salaires et la protection sociale : GR ?VE ET MANIFESTATIONS DU 18 MARS 2014
    18 mars 2014

  16. Réforme de la semaine scolaire :
    GREVE ET MANIFESTATIONS DU 5 D ?CEMBRE 2013

    5 décembre 2013

  17. Réforme de la semaine scolaire :
    GREVE ET MANIFESTATIONS DU MERCREDI 13 NOVEMBRE 2013

    14 novembre 2013

  18. RETRAITES : MANIFESTATION ET GR ?VE MARDI 15 OCTOBRE 2013
    15 octobre 2013

  19. RETRAITES : MANIFESTATION ET GR ?VE DU 10 SEPTEMBRE 2013
    10 septembre 2013

  20. 1er MAI 2013
    1er mai 2013

  21. MANIFESTATIONS DU 9 AVRIL 2013 CONTRE L ??A.N.I. "S ?CURISATION DE L ??EMPLOI"
    11 avril 2013

  22. MANIFESTATIONS DU 5 MARS 2013 CONTRE L ??A.N.I. "S ?CURISATION DE L ??EMPLOI"
    9 mars 2013

  23. GR ?VE "RYTHMES SCOLAIRES" DU MARDI 12 F ?VRIER 2013
    12 février 2013

  24. GR ?VE FONCTION PUBLIQUE LE 31 JANVIER 2013
    1er février 2013

  25. JOURN ?E D’ACTION DE LA CONF ?D ?RATION EUROP ?ENNE DES SYNDICATS : POUR L ??EMPLOI ET LA SOLIDARIT ? EN EUROPE
    14 novembre 2012

  26. ACTION D ?PARTEMENTALE POUR LE MAINTIEN DE TOUS LES EMPLOIS DE LA NAVALE ET SES SOUS-TRAITANTS  ? SAINT-NAZAIRE
    23 mai 2012

  27. 1er MAI 2012
    1er mai 2012

  28. MOBILISATION SOCIALE INTERPROFESSIONNELLE UNITAIRE  ? L ??APPEL DE LA CONF ?D ?RATION SYNDICALE EUROP ?ENNE DU 29 F ?VRIER 2012
    29 février 2012

  29. GR ?VE UNITAIRE  ?DUCATION DU 15 D ?CEMBRE 2011
    19 décembre 2011

  30. JOURN ?E D’ACTION DU 11 OCTOBRE 2011
    11 octobre 2011

  31. JOURN ?E DE GR ?VE  ?DUCATION DU 10 F ?VRIER 2011
    11 février 2011

  32. JOURN ?E NATIONALE DE L ?? ?DUCATION NATIONALE DU COLLECTIF "L’ ?DUCATION EST NOTRE AVENIR"
    22 janvier 2011

  33. JOURN ?E D ??ACTION DU 23 NOVEMBRE 2010
    23 novembre 2010

  34. CONTRE LA R ?FORME DES RETRAITES
    7 septembre 2010

  35. 1er MAI 2010
    4 mai 2010

  36. MOBILISATION INTER-PROFESSIONNELLE UNITAIRE DU 23 MARS 2010
    24 mars 2010

  37. ACTION D ?PARTEMENTALE INTERSYNDICALE : D ?FENSE DE L’EMPLOI LE 3 MARS 2010
    3 mars 2010

  38. ACTION INTERSYNDICALE NATIONALE EMPLOI ET POUVOIR D’ACHAT DU 13 JUIN 2009
    13 juin 2009

  39. 1er MAI 2009
    1er mai 2009

  40. GR ?VES ET DES MANIFESTATIONS INTERPROFESSIONNELLES DU 19 MARS 2009
    19 mars 2009

  41. GR ?VE UNITAIRE INTERPROFESSIONNELLE DU 29 JANVIER 2009
    4 février 2009

  42. MANIFESTATION DU 17 JUIN 2008 POUR LA D ?FENSE DES RETRAITES ET DES 35 HEURES
    21 juin 2008

  43. LE 1er MAI 2008
    1er mai 2008

  44. MANIFESTATION LE 24 JANVIER 2008 : PRIV ?, PUBLIC POUR L ??AUGMENTATION DES SALAIRES, LA D ?FENSE DE L ??EMPLOI ET DES MISSIONS DE SERVICE PUBLIC.
    24 janvier 2008

  45. LA MANIFESTATION CONTRE LES PROJETS DE XAVIER DARCOS LE 20 NOVEMBRE 2007
    21 novembre 2007

  46. MANIFESTATIONS LE 18 OCTOBRE 2007 POUR LES SERVICES PUBLICS, LES R ?GIMES SP ?CIAUX, LA REVALORISATION DES SALAIRES, LA D ?FENSE DES PR ?CAIRES ET DES MINIMA SOCIAUX
    18 octobre 2007

  47. GR ?VE DE LA FONCTION PUBLIQUE DU 8 F ?VRIER 2007
    8 février 2007

Dernière mise à jour : mercredi 12 décembre 2018 | Statistiques des visites : 0 aujourd'hui - 1023 hier - 908267 depuis le début