FSU 44
Tel : 02.40.35.96.55
Fax : 02.40.35.96.56
Courriel : fsu44@fsu44.org

Maison des syndicats
8, place de la Gare de l'Etat
44276 Nantes Cedex 2
Accueil du siteActualitésInformations nationales
Brèves
CONFÉRENCE DE BERNARD FRIOT
LE 21 JANVIER À L’UNIVERSITÉ DE NANTES
mercredi 16 janvier
A l’initiative de Réseau Salariat (Association d’éducation populaire), le lundi 21 janvier, Bernard Friot sera à l’Université de Nantes (Amphi Savary, bâtiment Erdre - n°9 Chemin de la Censive du Tertre) pour le programme suivant :
- 18h-19h : La présentation "Salaire étudiant et sécurité sociale de l’alimentation" par Réseau Salariat.
- 19h-22h : La conférence "Nous voulons vivre de notre travail" de Bernard Friot sur le salaire à vie, le revenu universel et comment décider du travail, suivie d’une discussion avec le public.
 
ATTAC 44
FÊTE SES 20 ANS
mercredi 16 janvier

Le dimanche 20 janvier (de 9h à 23h), ATTAC 44 fête les 20 ans de la création du comité à la Manufacture des Tabacs par une grande journée d’éducation populaire !

Lors de cette journée de conférences, ATTAC 44 propose des ateliers animés par des associations partenaires.

Avec la présence de : l’AFPS, Alternatiba, les Amis de la Terre, MRAP, Amnesty Internationale, CGT, Collectif STOP CETA, Comité STOP Bure Nantes, DAL, FSU, GAB, GIGNV, Greenpeace, Ligue des Droits de l’Homme, Maison des citoyens du monde,MRAP, La Nef ,Oxfam, Solidaires et Sortir du nucléaire pays Nantais.

 
AVEC LA FSU, EN GRÈVE LE 10 OCTOBRE



Les annonces et décisions prises par le gouvernement durant l’été sont guidées par l’austérité mettant à mal les solidarités, s’attaquant brutalement aux droits sociaux : nouvelle réduction des dépenses publiques, suppressions de contrats aidés, baisse des APL, multiplication de mesures négatives concernant les agents publics, réforme du Code du travail sans réel débat démocratique… Sans compter l’inscription dans la loi des dispositifs relatifs à l’état d’urgence, la répression envers les personnes aidant les migrants (Procès de C. Herrou, P.A Mannoni)… Ce sont les populations les plus fragiles, les jeunes, les femmes, les retraités, les précaires... qui en paient le prix fort ainsi que le monde du travail.

Après une campagne sur le « et de droite, et de gauche », le gouvernement montre son vrai visage et déroule une politique libérale particulièrement offensive en ce qui concerne les mesures économiques et fiscales faisant facilement des cadeaux aux plus riches (réforme de l’ISF...) et demandant un « effort » aux seuls salariés, retraités et jeunes les moins aisés.

Selon le gouvernement il y aurait "une addiction française à la dépense publique" ce qui l’amène à promettre une baisse de la dépense publique de 3 points de PIB sur 5 ans.

Les premières annonces ou mesures qui en découlent sont lourdes de conséquences sociales : gel budgétaire (ex : Justice et services éducatifs de la Protection Judiciaire de la Jeunesse) ; diminution de budget (ex : ministère du Travail (-30%) ; annonces lors de la Conférence nationale des territoires en juillet dernier limitant l’autonomie financière des collectivités locales… En 2012, les investissements des collectivités locales représentaient 73% du total des investissements publics. Avec la baisse du niveau des dotations de l’Etat, le niveau des investissements des Collectivités locales a baissé de 17 points pour tomber à 56%. Cette situation a un impact négatif sur les équipements tant au niveau de leur création que de leur entretien. Elle a également un effet négatif sur l’emploi, les entreprises attributaires de marchés publics voyant leur activité baisser en proportion.

Le projet de budget 2018, la loi de programmation des finances publiques quinquennale tout comme le projet de financement de la sécurité sociale vont conduire à des dégradations supplémentaires tant des services publics que de la protection sociale. La prochaine publication du PLFSS sera surveillée de près par la FSU car parallèlement à un nouveau tour de vis avec un ONDAM bien inférieur à l’augmentation nécessaire des dépenses de santé (notamment hospitalières), certaines mesures pourront orienter le système de santé vers un système encore plus inégalitaire. Et le référencement d’opérateurs à but lucratif ou de mutuelles associées à des assureurs, risque fort de dégrader les solidarités et la protection sociale complémentaire des personnels de la fonction publique de l’Etat.

Cette politique libérale sera lourde de conséquences pour les salarié-es du privé comme du public ainsi que pour les retraité-es. Elle constitue une remise en cause de notre modèle social.

Et pour les agent.es de la Fonction publique, les conséquences sont particulièrement brutales : gel de la valeur du point d’indice, prévision de 120 000 suppressions d’emplois (dont 70 000 dans la seule Fonction publique territoriale), suppression de milliers d’emplois aidés, rétablissement de la journée de carence, augmentation de la CSG sans garantie d’amélioration du pouvoir d’achat (contrairement aux engagements d’E.Macron) et toujours la menace d’une possible remise en cause du calendrier des mesures PPCR. La menace d’une décorrélation de la valeur du point d’indice, pierre angulaire de la rémunération des fonctionnaires, selon chaque versant de la Fonction publique, constitue une attaque frontale contre le statut général.

Pour dénoncer ces mesures inacceptables et peser sur les choix du gouvernent, toutes et tous les agents sont appelés à se mobiliser, à faire grève et à manifester le 10 octobre à l’appel de toutes les fédérations de la Fonction publique.

Extrait du texte Action du CDFN des 19 et 20 septembre.

 

Publié le jeudi 28 septembre 2017  par FSU Nationale
popularité : 45%
Articles de cette rubrique
  1. RENFORCER LES SERVICES PUBLICS, LA FONCTION PUBLIQUE
    CONFORTER LE RÔLE DES AGENT-ES !

    16 janvier 2019

  2. LE 12 NOVEMBRE : LES RAISONS D’UNE GRÈVE
    29 octobre 2018

  3. TOUJOURS AUCUNE REVALORISATION SALARIALE
    POUR PLUS DE 5 MILLIONS D’AGENT•ES DE LA FONCTION PUBLIQUE !

    25 octobre 2018

  4. PENSIONS ET RETRAITES EN DANGER
    APRÈS LE 18 OCTOBRE

    25 octobre 2018

  5. ÉDUCATION NATIONALE : GRÈVE LE 12 NOVEMBRE !
    16 octobre 2018

  6. REMISE EN CAUSE DU DIALOGUE SOCIAL DANS LA FONCTION PUBLIQUE !
    28 mai 2018

  7. LA FSU DÉNONCE LE FIASCO DE PARCOURSUP :
    400 000 LYCÉEN·NE·S MIS DANS L’ANGOISSE JUSTE AVANT LE BAC !

    22 mai 2018

  8. LETTRE OUVERTE AUX USAGERS
    NOTRE FONCTION PUBLIQUE EST EN DANGER : DÉFENDONS-LA LE 22 MAI !

    15 mai 2018

  9. LE GOUVERNEMENT ET SA MAJORITÉ PRÉSIDENTIELLE
    N’ONT RIEN COMPRIS À LA COLÈRE DES RETRAITÉ-E-S

    9 mai 2018

  10. LA FONCTION PUBLIQUE : UN INVESTISSEMENT POUR L’AVENIR !
    1er mai 2018

  11. GRÈVE LE 22 MAI PROCHAIN POUR DONNER UN AVENIR À LA FONCTION PUBLIQUE
    20 avril 2018

  12. APRÈS UN 22 MARS PUISSANT ET DÉTERMINÉ DANS LA FONCTION PUBLIQUE,
    LE GOUVERNEMENT DOIT RÉPONDRE AUX EXIGENCES DES AGENTS.

    28 mars 2018

  13. POUR LES MISSIONS PUBLIQUES, L’EMPLOI, LE POUVOIR D’ACHAT
    TOUTES ET TOUS MOBILISÉ-E-S LE 22 MARS

    9 février 2018

  14. APPRENTISSAGE : LA CONTRIBUTION DE LA FSU
    8 février 2018

  15. PAIE DU MOIS DE JANVIER
    29 janvier 2018

  16. MOBILISATION INTERPROFESSIONNELLE LE 16 NOVEMBRE 2017
    6 novembre 2017

  17. LES AGENTS DE LA FONCTION PUBLIQUE EXIGENT D’ÊTRE ENTENDUS PAR LE GOUVERNEMENT !
    31 octobre 2017

  18. FONCTION PUBLIQUE : UN NON RENDEZ-VOUS SALARIAL
    17 octobre 2017

  19. AVEC LA FSU, EN GRÈVE LE 10 OCTOBRE
    28 septembre 2017

  20. GEL DE LA VALEUR DU POINT D’INDICE DE LA FONCTION PUBLIQUE !
    LA FSU DIT NON !

    28 septembre 2017

  21. RETOUR DU JOUR DE CARENCE ?
    LA FSU DIT NON !

    28 septembre 2017

  22. REPORT DES MESURES PPCR
    LA FSU DIT NON !

    28 septembre 2017

  23. FONCTION PUBLIQUE : MOBILISÉ.E.S LE MARDI 10 OCTOBRE
    28 septembre 2017

Dernière mise à jour : samedi 19 janvier 2019 | Statistiques des visites : 518 aujourd'hui - 1181 hier - 930277 depuis le début