FSU 44
Tel : 02.40.35.96.55
Fax : 02.40.35.96.56
Courriel : fsu44@fsu44.org

Maison des syndicats
8, place de la Gare de l'Etat
44276 Nantes Cedex 2
Accueil du siteSection départementale de Loire-AtlantiqueLa FSU dans les micros
Discours de la FSU Loire-Atlantique
GRÈVE DU 12 SEPTEMBRE 2017
CONTRE LA LOI TRAVAIL
Catherine TUCHAIS



Camarades,

Il y a des mots qui fâchent et qui blessent. Il y a des mots prononcés par le pouvoir qui suffisent à dire le fond des mesures qu’ils assènent sans vergogne pour satisfaire les seuls nantis. Des mots qui insultent celles et ceux qui se cabrent devant un gouvernement qui voudrait les faire plier sous son choix d’une société divisée. Ces mots là sont ceux là même d’un président qui a été élu sur le dos de la peur et du doute, sans légitimité de fond, et qui croit pouvoir mépriser les citoyens sous ce seul prétexte. Ces mots, prononcés dans le confort de la distance, ne vont que trop bien à ceux qui les ont dits : car oui, c’est ce gouvernement qui est cynique, en fragilisant des citoyennes et citoyens souvent déjà précarisés par des emplois sans avenir ; c’est lui qui est extrémiste en fabriquant de la violence sociale ; lui qui, en agissant avec une détermination aveugle et sourde, rétablit des méthodes dignes d’un régime absolutiste. Les propos de Macron, comme les réformes qu’il impose avec brutalité depuis l’été, marquent un véritable mépris de classe. Ce n’est pas une surprise, Macron était là sous Hollande, et donnait déjà à lire ses intentions de pourvoyeur des actionnaires et des patrons. Avec le pouvoir entre les mains il peut, à sa guise et avec dédain, continuer le travail de destruction massive par coups de scud sur les droits des jeunes, des salariés, des privés d’emploi et des retraités, continuant ainsi à déréglementer toujours plus. Plus que jamais nous avons besoin de constituer un arc unitaire syndical fort contre ce gouvernement dont la seule ambition est de continuer à détruire un système solidaire et à mettre fin aux principes fondateurs de notre démocratie construit par le Conseil National de la Résistance. Nous avons su le faire en Loire-Atlantique, chacun en toute indépendance lucide.

La seconde réforme du code du travail qui nous est imposée de manière anti-démocratique par ordonnances et par des semblants de concertation en est la preuve : le projet que Macron entend mener jusqu’au bout signe une régression sociale pour tous les salariés et une atteinte aux libertés syndicales. Des licenciements facilités, une fusion des instances représentatives des personnels pour réduire les capacités d’expression et de défense des salariés, la multiplication de contrats flexibles qui fragilisent le CDI … Le MEDEF en rêvait, Macron l’a fait ! Et comme ce fut toujours le cas, ces réformes du droit commun sont destinées à être dupliquées dans la fonction publique, pour mettre fin aux statuts spécifiques qui garantissent la mission de service public, et réduire toujours plus les emplois et politiques publiques.

D’autres mesures antisociales accompagnent cette loi travail deuxième version. Elles sont autant de preuve de la seule nature comptable de ceux qui nous gouvernent, pourfendeurs des principes fondateurs de la protection sociale au nom des doctrines financières internationales.

La volonté absolutiste de cet Etat là se traduit aujourd’hui dans son ambition de contrôler lui-même la protection sociale, par la fiscalisation de son financement. En supprimant la cotisation sociale pour la remplacer par la seule CSG, on exonère les patrons de leur contribution à la solidarité et l’on écarte les partenaires sociaux des négociations. Et cette augmentation, on le sait, va toucher d’abord une grande partie des retraités, et des privés d’emploi.

L’austérité comptable de cet État là, c’est la suppression brutale des contrats aidés, avec la fragilisation de personnes déjà précarisées et la mise à mal de politiques publiques sans compensation ni perspective d’emplois décents. C’est la diminution de l’APL de 5 euros par mois qui va encore une fois toucher les plus démunis, les jeunes et les retraités.

Ce projet n’est pas de progrès mais de régression des droits. Les mots prononcés par le président Macron disent son mépris vis-à-vis des inquiétudes des citoyennes et citoyens devant l’avenir et vis-à-vis de toutes pensées contraires à sa doctrine. Sa politique comme son vocabulaire visent à diviser. Ce sont des mots qui mettent en colère, qui fâchent profondément. Nous devons marquer ce 12 septembre comme une étape dans la lutte contre un gouvernement qui prépare, depuis son arrivée au pouvoir et dans le silence et le secret érigés comme stratégie politique, une société où solidarités et justice sociale sont sacrifiées au profit du règne de la finance et du capital. L’impopularité croissante de Macron, comme les colères face à la brutalité de ses mots et de ses décisions autoritaires, doivent maintenant se traduire en actions collectives, dans la rue et dans les entreprises. Cet État là prétend qu’il faut aller vite. En réalité, il veut limiter ou supprimer le débat social et politique. Il ne faut pas le laisser faire.

Catherine TUCHAIS

 

Publié le mercredi 20 septembre 2017  par FSU 44
popularité : 8%
Articles de cette rubrique
  1. DISCOURS FSU LOIRE-ATLANTIQUE
    GRÈVE FONCTIONS PUBLIQUES, SNCF, EDF...

    23 mars 2018

  2. GRÈVE DU 12 SEPTEMBRE 2017
    CONTRE LA LOI TRAVAIL

    20 septembre 2017

  3. 1er MAI 2017
    1er mai 2017

  4. MOBILISATION DES RETRAITÉ-E-S LE 29 SEPTEMBRE 2016
    2 octobre 2016

  5. GRÈVE DU 15 SEPTEMBRE 2016 CONTRE LA LOI TRAVAIL
    15 septembre 2016

  6. GRÈVE DU 19 MAI 2016
    CONTRE LE PROJET DE LOI TRAVAIL

    19 mai 2016

  7. 1er MAI 2016
    1er mai 2016

  8. GRÈVE DU 28 AVRIL 2016
    CONTRE LE PROJET DE LOI TRAVAIL

    28 avril 2016

  9. GRÈVE DU 31 MARS 2016
    CONTRE LE PROJET DE LOI TRAVAIL

    31 mars 2016

  10. 1er MAI 2015
    1er mai 2015

  11. GRÈVE INTERPROFESSIONNELLE DU 9 AVRIL 2015
    9 avril 2015

  12. GR ?VE FONCTION PUBLIQUE 15 MAI 2014
    15 mai 2014

  13. 1er MAI 2014
    1er mai 2014

  14. Emploi, les salaires et la protection sociale : GR ?VE ET MANIFESTATIONS DU 18 MARS 2014
    18 mars 2014

  15. Réforme de la semaine scolaire :
    GREVE ET MANIFESTATIONS DU 5 D ?CEMBRE 2013

    5 décembre 2013

  16. Réforme de la semaine scolaire :
    GREVE ET MANIFESTATIONS DU MERCREDI 13 NOVEMBRE 2013

    14 novembre 2013

  17. RETRAITES : MANIFESTATION ET GR ?VE MARDI 15 OCTOBRE 2013
    15 octobre 2013

  18. RETRAITES : MANIFESTATION ET GR ?VE DU 10 SEPTEMBRE 2013
    10 septembre 2013

  19. 1er MAI 2013
    1er mai 2013

  20. MANIFESTATIONS DU 9 AVRIL 2013 CONTRE L ??A.N.I. "S ?CURISATION DE L ??EMPLOI"
    11 avril 2013

  21. MANIFESTATIONS DU 5 MARS 2013 CONTRE L ??A.N.I. "S ?CURISATION DE L ??EMPLOI"
    9 mars 2013

  22. GR ?VE "RYTHMES SCOLAIRES" DU MARDI 12 F ?VRIER 2013
    12 février 2013

  23. GR ?VE FONCTION PUBLIQUE LE 31 JANVIER 2013
    1er février 2013

  24. JOURN ?E D’ACTION DE LA CONF ?D ?RATION EUROP ?ENNE DES SYNDICATS : POUR L ??EMPLOI ET LA SOLIDARIT ? EN EUROPE
    14 novembre 2012

  25. ACTION D ?PARTEMENTALE POUR LE MAINTIEN DE TOUS LES EMPLOIS DE LA NAVALE ET SES SOUS-TRAITANTS  ? SAINT-NAZAIRE
    23 mai 2012

  26. 1er MAI 2012
    1er mai 2012

  27. MOBILISATION SOCIALE INTERPROFESSIONNELLE UNITAIRE  ? L ??APPEL DE LA CONF ?D ?RATION SYNDICALE EUROP ?ENNE DU 29 F ?VRIER 2012
    29 février 2012

  28. GR ?VE UNITAIRE  ?DUCATION DU 15 D ?CEMBRE 2011
    19 décembre 2011

  29. JOURN ?E D’ACTION DU 11 OCTOBRE 2011
    11 octobre 2011

  30. JOURN ?E DE GR ?VE  ?DUCATION DU 10 F ?VRIER 2011
    11 février 2011

  31. JOURN ?E NATIONALE DE L ?? ?DUCATION NATIONALE DU COLLECTIF "L’ ?DUCATION EST NOTRE AVENIR"
    22 janvier 2011

  32. JOURN ?E D ??ACTION DU 23 NOVEMBRE 2010
    23 novembre 2010

  33. CONTRE LA R ?FORME DES RETRAITES
    7 septembre 2010

  34. 1er MAI 2010
    4 mai 2010

  35. MOBILISATION INTER-PROFESSIONNELLE UNITAIRE DU 23 MARS 2010
    24 mars 2010

  36. ACTION D ?PARTEMENTALE INTERSYNDICALE : D ?FENSE DE L’EMPLOI LE 3 MARS 2010
    3 mars 2010

  37. ACTION INTERSYNDICALE NATIONALE EMPLOI ET POUVOIR D’ACHAT DU 13 JUIN 2009
    13 juin 2009

  38. 1er MAI 2009
    1er mai 2009

  39. GR ?VES ET DES MANIFESTATIONS INTERPROFESSIONNELLES DU 19 MARS 2009
    19 mars 2009

  40. GR ?VE UNITAIRE INTERPROFESSIONNELLE DU 29 JANVIER 2009
    4 février 2009

  41. MANIFESTATION DU 17 JUIN 2008 POUR LA D ?FENSE DES RETRAITES ET DES 35 HEURES
    21 juin 2008

  42. LE 1er MAI 2008
    1er mai 2008

  43. MANIFESTATION LE 24 JANVIER 2008 : PRIV ?, PUBLIC POUR L ??AUGMENTATION DES SALAIRES, LA D ?FENSE DE L ??EMPLOI ET DES MISSIONS DE SERVICE PUBLIC.
    24 janvier 2008

  44. LA MANIFESTATION CONTRE LES PROJETS DE XAVIER DARCOS LE 20 NOVEMBRE 2007
    21 novembre 2007

  45. MANIFESTATIONS LE 18 OCTOBRE 2007 POUR LES SERVICES PUBLICS, LES R ?GIMES SP ?CIAUX, LA REVALORISATION DES SALAIRES, LA D ?FENSE DES PR ?CAIRES ET DES MINIMA SOCIAUX
    18 octobre 2007

  46. GR ?VE DE LA FONCTION PUBLIQUE DU 8 F ?VRIER 2007
    8 février 2007

Dernière mise à jour : mercredi 23 mai 2018 | Statistiques des visites : 668 aujourd'hui - 1044 hier - 706165 depuis le début