FSU 44
Tel : 02.40.35.96.55
Fax : 02.40.35.96.56
Courriel : fsu44@fsu44.org

Maison des syndicats
8, place de la Gare de l'Etat
44276 Nantes Cedex 2
Accueil du siteSection départementale de Loire-AtlantiqueLa FSU dans les micros
Le discours de la FSU aux manifestations de Nantes et Saint-Nazaire
JOURN ?E D ??ACTION DU 23 NOVEMBRE 2010
Lu par Didier Hude et Marcel Le Bronze



Quand l’heure est au frimas social, que la plaine est morne et les utopies écrasées dans la boue du quotidien, le réformisme peut paraître audacieux : négociez, négociez, il en restera toujours quelque chose.

Mais quand on dépasse le niveau zéro du climat social, que le patron est sourd, le ministre obtus et le président un exterminator, même le réformisme devient pâle et s’auto finit.Splatch. Aplati lui aussi, comme une contradiction de classe échappée d’un évangile marxiste.

Y’a des fois dans la vie, des gueules de bois sociales !

Des lendemains de cuites où quand la cervelle parle à son macho, le cerveau, y’a un tel remue-méninges dans la boîte à idées qu’y en n’a plus une qui vaut le SMIC.
Qui a gagné la bataille des retraites ? Les syndicats ou le pouvoir ? Ah paradoxe quand tu nous tiens ! Le patronat dans la victoire est mesuré. Dans la défaite les syndicats sont confortés. Ils chantent même « on n’a pas gagné » !
On aurait même plutôt perdu à en lire le journal officiel. Mais voulait-on gagner ?
Pouvait-on gagner ? Avons-nous privilégié la nécessité d’amplifier l’action ou la volonté d’amplifier la cote d’amour de l’opinion publique ?

Un mouvement social n’est pas un long fleuve tranquille. Il a ses courants, ses lignes de pentes et ses ruptures. C’est dans l’interaction et les espaces de luttes qu’un mouvement populaire peut, par la force du modèle, rendre légitime des formes de radicalités qui n’excluent pas la responsabilité. Sans s’opposer aux initiatives de grèves reconduites et blocages, l’intersyndicale ne les a jamais encouragées.

Dans sa majorité l’intersyndicale a fait le choix d’organiser des journées de manifestations combinant heures de grève et de délégations, et jours de RTT. Pouvions-nous ainsi gagner ?
Certes, notre mouvement n’est pas éteint mais il n’est pas au mieux de sa forme.
Y’a de quoi se sentir un peu banané !
Avec le Beaujolais, le gouvernement nouveau est arrivé : lui aussi a un goût de banane.
Dans l’entourage du Tsar Kozy, on a changé des petits marquis. On a remplacé des pions morts par des morts pions autour d’un ennemi pubis numéro un, fier de sa queue de Mickey pêchée à Disneyland.
De Gaulle est mort y’a quarante ans, rien à voir avec l’actuel président.
De Gaulle c’était pom pom pom pom !
Sarko c’est du com com com com !

Dans un pays de misère croissante, où les sangs impurs abreuvent ses sillons, un certain François d’ancien régime, Fillon de la crise, a été, contrairement à nos grèves, reconduit.
Il va continuer à organiser méthodiquement les reculs sociaux pour les uns, les cadeaux fiscaux pour les autres afin que le MEDEF de la crèche soit béni à Noël.
Mais cessons-la ! Aux jeux de langue, préférons le « langagement » pour changer nos vies. Le peuple a besoin de discours qui exaltent les luttes, de mots qui dressent des barricades, pas de petites lapalissades.

Ayons confiance, la morgue du gouvernement va le faire déraper. Et, puisque Alain est de retour au gouvernement souvenons-nous du Juppéthon où, sans doper inutilement nos chiffres (nous aussi com com com com) nous avions su et voulu construire un mouvement pour qu’il soit gagnant. Les manifestations d’alors n’étaient pas des substituts à la grève. Jamais, sous la Ve République, on a eu autant de connivence entre le pouvoir politique des riches et la puissance économique. Comme le remarquent les sociologues Charlot et Piçon, les riches ont des solidarités de classe que les pauvres n’ont plus.

Face au syndrome du Fouquet’s retrouvons les fondamentaux de la lutte syndicale des salariés, des étudiants et des jeunes !

 

Publié le mardi 23 novembre 2010  par FSU St-Nazaire
popularité : 31%
Articles de cette rubrique
  1. DISCOURS FSU LOIRE-ATLANTIQUE :
    GRÈVE INTERPROFESSIONNELLE 9 OCTOBRE 2018

    9 octobre 2018

  2. DISCOURS FSU LOIRE-ATLANTIQUE
    GRÈVE FONCTIONS PUBLIQUES, SNCF, EDF...

    23 mars 2018

  3. GRÈVE DU 12 SEPTEMBRE 2017
    CONTRE LA LOI TRAVAIL

    20 septembre 2017

  4. 1er MAI 2017
    1er mai 2017

  5. MOBILISATION DES RETRAITÉ-E-S LE 29 SEPTEMBRE 2016
    2 octobre 2016

  6. GRÈVE DU 15 SEPTEMBRE 2016 CONTRE LA LOI TRAVAIL
    15 septembre 2016

  7. GRÈVE DU 19 MAI 2016
    CONTRE LE PROJET DE LOI TRAVAIL

    19 mai 2016

  8. 1er MAI 2016
    1er mai 2016

  9. GRÈVE DU 28 AVRIL 2016
    CONTRE LE PROJET DE LOI TRAVAIL

    28 avril 2016

  10. GRÈVE DU 31 MARS 2016
    CONTRE LE PROJET DE LOI TRAVAIL

    31 mars 2016

  11. 1er MAI 2015
    1er mai 2015

  12. GRÈVE INTERPROFESSIONNELLE DU 9 AVRIL 2015
    9 avril 2015

  13. GR ?VE FONCTION PUBLIQUE 15 MAI 2014
    15 mai 2014

  14. 1er MAI 2014
    1er mai 2014

  15. Emploi, les salaires et la protection sociale : GR ?VE ET MANIFESTATIONS DU 18 MARS 2014
    18 mars 2014

  16. Réforme de la semaine scolaire :
    GREVE ET MANIFESTATIONS DU 5 D ?CEMBRE 2013

    5 décembre 2013

  17. Réforme de la semaine scolaire :
    GREVE ET MANIFESTATIONS DU MERCREDI 13 NOVEMBRE 2013

    14 novembre 2013

  18. RETRAITES : MANIFESTATION ET GR ?VE MARDI 15 OCTOBRE 2013
    15 octobre 2013

  19. RETRAITES : MANIFESTATION ET GR ?VE DU 10 SEPTEMBRE 2013
    10 septembre 2013

  20. 1er MAI 2013
    1er mai 2013

  21. MANIFESTATIONS DU 9 AVRIL 2013 CONTRE L ??A.N.I. "S ?CURISATION DE L ??EMPLOI"
    11 avril 2013

  22. MANIFESTATIONS DU 5 MARS 2013 CONTRE L ??A.N.I. "S ?CURISATION DE L ??EMPLOI"
    9 mars 2013

  23. GR ?VE "RYTHMES SCOLAIRES" DU MARDI 12 F ?VRIER 2013
    12 février 2013

  24. GR ?VE FONCTION PUBLIQUE LE 31 JANVIER 2013
    1er février 2013

  25. JOURN ?E D’ACTION DE LA CONF ?D ?RATION EUROP ?ENNE DES SYNDICATS : POUR L ??EMPLOI ET LA SOLIDARIT ? EN EUROPE
    14 novembre 2012

  26. ACTION D ?PARTEMENTALE POUR LE MAINTIEN DE TOUS LES EMPLOIS DE LA NAVALE ET SES SOUS-TRAITANTS  ? SAINT-NAZAIRE
    23 mai 2012

  27. 1er MAI 2012
    1er mai 2012

  28. MOBILISATION SOCIALE INTERPROFESSIONNELLE UNITAIRE  ? L ??APPEL DE LA CONF ?D ?RATION SYNDICALE EUROP ?ENNE DU 29 F ?VRIER 2012
    29 février 2012

  29. GR ?VE UNITAIRE  ?DUCATION DU 15 D ?CEMBRE 2011
    19 décembre 2011

  30. JOURN ?E D’ACTION DU 11 OCTOBRE 2011
    11 octobre 2011

  31. JOURN ?E DE GR ?VE  ?DUCATION DU 10 F ?VRIER 2011
    11 février 2011

  32. JOURN ?E NATIONALE DE L ?? ?DUCATION NATIONALE DU COLLECTIF "L’ ?DUCATION EST NOTRE AVENIR"
    22 janvier 2011

  33. JOURN ?E D ??ACTION DU 23 NOVEMBRE 2010
    23 novembre 2010

  34. CONTRE LA R ?FORME DES RETRAITES
    7 septembre 2010

  35. 1er MAI 2010
    4 mai 2010

  36. MOBILISATION INTER-PROFESSIONNELLE UNITAIRE DU 23 MARS 2010
    24 mars 2010

  37. ACTION D ?PARTEMENTALE INTERSYNDICALE : D ?FENSE DE L’EMPLOI LE 3 MARS 2010
    3 mars 2010

  38. ACTION INTERSYNDICALE NATIONALE EMPLOI ET POUVOIR D’ACHAT DU 13 JUIN 2009
    13 juin 2009

  39. 1er MAI 2009
    1er mai 2009

  40. GR ?VES ET DES MANIFESTATIONS INTERPROFESSIONNELLES DU 19 MARS 2009
    19 mars 2009

  41. GR ?VE UNITAIRE INTERPROFESSIONNELLE DU 29 JANVIER 2009
    4 février 2009

  42. MANIFESTATION DU 17 JUIN 2008 POUR LA D ?FENSE DES RETRAITES ET DES 35 HEURES
    21 juin 2008

  43. LE 1er MAI 2008
    1er mai 2008

  44. MANIFESTATION LE 24 JANVIER 2008 : PRIV ?, PUBLIC POUR L ??AUGMENTATION DES SALAIRES, LA D ?FENSE DE L ??EMPLOI ET DES MISSIONS DE SERVICE PUBLIC.
    24 janvier 2008

  45. LA MANIFESTATION CONTRE LES PROJETS DE XAVIER DARCOS LE 20 NOVEMBRE 2007
    21 novembre 2007

  46. MANIFESTATIONS LE 18 OCTOBRE 2007 POUR LES SERVICES PUBLICS, LES R ?GIMES SP ?CIAUX, LA REVALORISATION DES SALAIRES, LA D ?FENSE DES PR ?CAIRES ET DES MINIMA SOCIAUX
    18 octobre 2007

  47. GR ?VE DE LA FONCTION PUBLIQUE DU 8 F ?VRIER 2007
    8 février 2007

Dernière mise à jour : lundi 10 décembre 2018 | Statistiques des visites : 1833 aujourd'hui - 1279 hier - 898141 depuis le début