FSU 44
Tel : 02.40.35.96.55
Fax : 02.40.35.96.56
Courriel : fsu44@fsu44.org

Maison des syndicats
8, place de la Gare de l'Etat
44276 Nantes Cedex 2
Accueil du siteSection départementale de Loire-AtlantiqueLa FSU dans les micros
Articles publiés dans cette rubrique
mercredi 20 septembre 2017
par FSU 44
Discours de la FSU Loire-Atlantique
GRÈVE DU 12 SEPTEMBRE 2017
CONTRE LA LOI TRAVAIL
Catherine TUCHAIS
Il y a des mots qui fâchent et qui blessent. Il y a des mots prononcés par le pouvoir qui suffisent à dire le fond des mesures qu’ils assènent sans vergogne pour satisfaire les seuls nantis. Des mots qui insultent celles et ceux qui se cabrent devant un gouvernement qui voudrait les faire plier sous son choix d’une société divisée. Ces mots là sont ceux là même d’un président qui a été élu sur le dos de la peur et du doute, sans légitimité de fond, et qui croit pouvoir mépriser les citoyens sous ce seul prétexte. Ces mots, prononcés dans le confort de la distance, ne vont que trop bien à ceux qui les ont dits : car oui, c’est ce gouvernement qui est cynique, en fragilisant des citoyennes et citoyens souvent déjà précarisés par des emplois sans avenir ; c’est lui qui est extrémiste en fabriquant de la violence sociale ; lui qui, en agissant avec une détermination aveugle et sourde, rétablit des méthodes dignes d’un régime absolutiste. Les propos de Macron, comme les réformes qu’il impose avec brutalité depuis l’été, marquent un véritable mépris de classe. Ce n’est pas une surprise, Macron était là sous Hollande, et donnait déjà à lire ses intentions de pourvoyeur des actionnaires et des patrons. Avec le pouvoir entre les mains il peut, à sa guise et avec dédain, continuer le travail de destruction massive par coups de scud sur les droits des jeunes, des salariés, des privés d’emploi et des retraités, continuant ainsi à déréglementer toujours plus.

lire la suite de l'article
lundi 1er mai 2017
par FSU 44
Discours de La FSU en Loire-Atlantique
1er MAI 2017
Catherine TUCHAIS

Rire ou pleurer ? Que faut-il faire ? Quand l’extrême droite frappe à la porte. Quand la suffisance d’un grand commis du capital nous est vendue comme un baril de lessive par la médiacratie. Ni pleurs, ni rires ne sont utiles. Mais convoquer l’analyse s’impose, pour comprendre de quoi Marine Le Pen est le nom, de quoi Emmanuel Macron est le nom. Pour comprendre pourquoi notre syndicalisme divisé est la réplique d’un monde politique fracturé qui désespère.

Le caractère international du 1er mai est fondamental. Il nous invite à voir la mondialisation injuste à l’origine des maux qui frappent les peuples. L’économie mondiale est dictée par une poignée de dirigeants de multinationales qui ont mis la main sur le monde, sur sa manière de le penser. Les progrès sociaux bâtis par des générations de travailleuses et travailleurs, que nous célébrons chaque 1er mai, sont la cible de ces puissants. Pour eux, le dumping social généralisé est la seule loi qui vaille. Cette politique cynique nourrit les rancœurs, exacerbe les nationalismes et la xénophobie. Confronté à la plus grande crise de réfugiés, que l’immigration climatique va amplifier, le monde cède au repli. Les migrants sont rejetés, maltraités, privés de dignité par des gouvernements qui cèdent devant les relents racistes et les peurs.



lire la suite de l'article
dimanche 2 octobre 2016
par FSU 44
Discours de la FSU Loire-Atlantique à Nantes
MOBILISATION DES RETRAITÉ-E-S LE 29 SEPTEMBRE 2016
Jean CESBRON

« Ça va mieux » a déclaré récemment le Président de la République.

Ça va mieux pour qui, s’interrogent à juste titre les retraités et principalement les femmes retraitées ou détentrices seulement d’une pension de réversion. Leur mécontentement, leurs craintes du lendemain ne sont pas un effet d’humeur.
En effet les retraités disposent d’un indicateur de mesure imparable qui est la variable « Pouvoir d’achat ».



lire la suite de l'article
jeudi 15 septembre 2016
par FSU 44
Discours de la FSU Loire-Atlantique à Nantes
GRÈVE DU 15 SEPTEMBRE 2016 CONTRE LA LOI TRAVAIL
Catherine TUCHAIS
Le 7 septembre notre intersyndicale de Loire Atlantique contre la loi Travail a appelé à faire de cet automne la reprise du printemps. Certes, ici et là on peut entendre des sirènes de l’accompagnement. Comble de l’ironie ces sirènes accompagnent les sourds d’un gouvernement minoritaire car sa loi est massivement rejetée par la population. Même si parfois on sent le souffle de résignation d’un « c’est trop tard », nous ne devons pas céder et continuer la lutte.
Cette manifestation prend d’autant plus de sens que le gouvernement doit se démêler de ses propres contradictions et trahisons. Les à peine hasard de l’actualité ont ainsi permis de voir ce que la loi permet de mettre à exécution encore plus facilement qu’auparavant. Alstom considère qu’un de ses sites est non rentable et de trop ? Pas grave, on ferme Belfort, mettant ainsi 500 salariés à la rue pour que les actionnaires continuent à dormir tranquilles. Le gouvernement a alors beau jeu de s’annoncer sauveur et redresseur de tort : il est le complice assumé du patronat, il lui a offert sur plateau d’argent la possibilité de disposer ou pas des salariés selon son bon vouloir ; nous le savons depuis le CICE et le pacte de responsabilité. Leurs moulinements de bras autour du cas Alstom les affaiblissent et ridiculisent encore plus.

lire la suite de l'article
jeudi 19 mai 2016
par FSU 44
Discours de la FSU Loire-Atlantique à Saint-Nazaire
GRÈVE DU 19 MAI 2016
CONTRE LE PROJET DE LOI TRAVAIL
Didier HUDE

Dans le répertoire de la chanson française, écouter Hollande à la radio ou à la télé peut faire penser à ça :

François Hollande n’a peur de rien
Il ressemble à la mère Thatcher
Son 49-3 dans les mains
L’état d’urgence en bandoulière

Mais si on ajoute ses potes de tandem Valls et Macron ça peut donner ça aussi :

Eh oh les Manuel de Hollande
Plantés à droite de sa plate-bande
Le fric pue dans vot’ no man’s land
Toi : vas au Medef… Toi marches à l’ombre


lire la suite de l'article
dimanche 1er mai 2016
par FSU 44
Discours de La FSU en Loire-Atlantique
1er MAI 2016
Didier HUDE

Le 1er mai ce n’est pas la « fête du travail » instituée par les puissants, les patrons et la classe politique la plus conservatrice. Le 1er mai c’est la journée internationale des travailleurs, celle de la classe ouvrière qui se souvient des cinq anarchistes pendus à Chicago en 1887. Commémorer n’empêche pas de fêter. En Loire-Atlantique c’est souvent pour la FSU l’occasion de se donner quelques libertés d’expression, de prendre jeu : d’épingler le sérieux.

Pas facile d’ironiser en 2016, année de grande trahison, face à un régime politique qui gouverne autant qu’il ment, de fausse gauche en vraie droite.



lire la suite de l'article
jeudi 28 avril 2016
par FSU 44
Discours de la FSU Loire-Atlantique
GRÈVE DU 28 AVRIL 2016
CONTRE LE PROJET DE LOI TRAVAIL
Didier HUDE

Hé oh Hé oh on est fiers du boulot
Au grand galop on baise la gueule du populo
Hé oh Hé oh Hé oh
On gouverne à huis clos
La loi travail est un fardeau car elle pèse trop

Hé ho la gauche ? Est-ce qu’il y en a un qui soit de gauche au gouvernement ? Ou à l’Elysée ? Qui joue Blanche Neige ? Où sont les sept nains parmi les ministres ? Comment un discours du Bourget devient-il une super production digne d’être labellisée Disney en ces temps où l’Amérique nous dessine un avenir TAFTAien ?



lire la suite de l'article
jeudi 31 mars 2016
par FSU 44
Discours de la FSU Loire-Atlantique
GRÈVE DU 31 MARS 2016
CONTRE LE PROJET DE LOI TRAVAIL
Didier HUDE

Merci Patron ! Merci Patron ! Merci patron ! Merci Patron !
Quel bonheur de travailler pour vous, on est heureux comme des fous !
Bravo Hollande ! Bravo Hollande !
Pinocchio tu nous fous les glandes !

La loi Travail est une pure volonté dictée par les accords européens. Elle ne s’appelle pas El Khomri. Elle s’appelle Sarkozy. Les frères Nicolas de Bolloré et Guillaume de Médéric l’ont consacrée en 2007, lors d’un sommet où personne n’engueula Merkel. Dans l’instant, à l’Elysée, leur sosie de droite « normale » ne fait que prolonger le cap fatal. Le cap-ital du grand bond en arrière voulu par l’Europe. Il faut appeler un chat un chat. Le socialisme est cadavéré diraient nos frères Africains. Il est sous respiration artificielle à l’Elysée, en mort clinique à Matignon. Au MEDEF c’est la sarabande des patrons.



lire la suite de l'article
vendredi 1er mai 2015
par FSU 44
Discours de la FSU à Nantes et Saint-Nazaire
1er MAI 2015
Didier HUDE
L ??austérité, chère aux gouvernants qui se succèdent, n ??est pas au service des peuples. Ce n ??est pas une purge ou une diète pour remettre sur pieds des retraités tremblants, des chômeurs souffreteux, des précaires chancelants, des étudiants contingents. L ??austérité est un dogme au service de l ??ordre financier et des actionnaires, pour le seul bienfait de leur santé à eux, et à eux seuls. L ??austérité, que la droite moderne appelle parfois la rigueur, est un témoignage de responsabilité et de solidarité entre amis de l ??ANI pour se faire du bien.

lire la suite de l'article
jeudi 9 avril 2015
par FSU 44
Discours de la FSU Loire-Atlantique
GRÈVE INTERPROFESSIONNELLE DU 9 AVRIL 2015
Didier HUDE
En République du moule à gaufre, les hauts fonctionnaires comme les présidents sont formatés à l’ENA ou dans les antichambres du FMI. C’est pareil. Dans l’hexagone moderne la République des Chiffres remplace l’ex République des Lettres. Gouverner à la corbeille, c’est transformer un banquier en ministre. La politique du chiffre renvoie les lettres à un jeu télévisé : "Monsieur Hollande ? : Consonne. C ; Monsieur Vall ? Voyelle. O ; Hollande ? Consonne. C ; Valls ? Consonne. H ; Voyelle. O ; Consonne. N ; Hollande ? Encore consonne. M ; Valls ? Alors voyelle ! A ; Hollande : reconsonne !
- C’est fini !
- Non en Ve république c’est pas fini tant que je l’ai pas dit.
- Bon d’accord ça nous donne R : COCHONMAR.
- Monsieur Hollande ?
Six lettres : COCHON ! Monsieur Valls : Pas mieux !"

lire la suite de l'article
jeudi 15 mai 2014
par FSU 44
Discours FSU Loire-Atlantique
GR ?VE FONCTION PUBLIQUE 15 MAI 2014
Didier HUDE
50 milliards c’est le coût du pacte dit de responsabilité voulu par l’Elysée et Matignon.
50 milliards, c’est ce que les entreprises françaises du CAC 40 ont reversé comme dividendes à leurs actionnaires en 2013. Ce constat est cuisant. Il révèle la faillite non pas de notre pays, mais de la pensée politique d’un gouvernement et d’un président qui, élu à gauche, gouverne à droite.
Hollande ne sauve pas la France, pas plus que Sarkozy avant lui. Il continue, de ministre en ministre, la fuite en avant vers le moins-disant social. Valls, sans sourciller, le menton en ligne de mire, nous explique que le carcan (...)

lire la suite de l'article
jeudi 1er mai 2014
par FSU 44
Nantes
1er MAI 2014
Didier HUDE
Un jour y’a un pays il s’appelle La France
Un jour dans ce pays on a voté Hollande
Un jour, un discours, au Bourget, s’est mis à bourgeonner, avec des idées de gauche qu’étaient préemballées
Un jour c’était le peuple il voulait plus la droite mais il l’a eue quand même
Un jour le président a dit il foksacesse, l’Europe doit être sociale où on lui mont’e nos fesses
Un jour la France moderne a eu de la chance quand même en passant de Sarkoland à Notre Dame des Landes
Un jour le Président a dit j’change de ministre j’en veux un à longues dents et j’veux plus qu’il soit triste
Un jour il a même dit j’veux danser (...)

lire la suite de l'article
mardi 18 mars 2014
par FSU 44
Discours FSU Loire-Atlantique
Emploi, les salaires et la protection sociale : GR ?VE ET MANIFESTATIONS DU 18 MARS 2014
Didier HUDE
Après la sucette à l’ANI, un certain syndicalisme d’accompagnement du libéralisme en tous genres vient de gagner une nouvelle praline patronale : le pacte d’irresponsabilité. En finir avec les acquis du Conseil National de la Résistance, en finir avec le modèle social français imposé par les syndicats et les partis ouvriers, tel est le programme des droites politiques, syndicales et patronales. Il y a désormais un cap partagé par le gouvernement et le syndicalisme de capitulation devant la pensée dominante. Le pacte d’irresponsabilité qui vient d’être signé entérine une politique constante depuis vingt (...)

lire la suite de l'article
jeudi 5 décembre 2013
par FSU 44
Discours FSU Loire-Atlantique
Réforme de la semaine scolaire :
GREVE ET MANIFESTATIONS DU 5 D ?CEMBRE 2013
Bernard VALIN
Après les 13 et 14 novembre, nous voilà de nouveau dans la rue pour demander au gouvernement de suspendre un décret sur les rythmes contreproductif et qui cristallise toujours autant de mécontentements. La FSU de Loire-Atlantique a fait le choix avec la CGT et Solidaires de donner une dimension interprofessionnelle aux revendications.car la réforme concerne les personnels territoriaux, de l’animation et de l’enseignement. Le gouvernement Ayrault doit rouvrir les négociations car cette réforme ne masque plus les dégradations supportées par les salarié-es.
Les personnels territoriaux voient leurs (...)

lire la suite de l'article
jeudi 14 novembre 2013
par FSU 44
Discours commun UD CGT, Solidaires, FSU Loire-Atlantique
Réforme de la semaine scolaire :
GREVE ET MANIFESTATIONS DU MERCREDI 13 NOVEMBRE 2013
Depuis des semaines, sur notre département, dans ses plus grandes villes, la gronde s’est installée face à une réforme des rythmes scolaires qui se présente comme étant un véritable gâchis. Avec un temps suffisant de véritable concertation on aurait pu travailler la question fondamentale des programmes scolaires et en déduire une nouvelle organisation de ce temps scolaire. On aurait pu se donner le temps suffisant, avec les représentants des maires de France, pour ne déduire les conséquences en termes d’emplois municipaux et ce que cela pouvait supposer comme recrutements ou nouvelles filières, nouveaux (...)

lire la suite de l'article
mardi 15 octobre 2013
par FSU 44
Discours FSU Loire-Atlantique
RETRAITES : MANIFESTATION ET GR ?VE MARDI 15 OCTOBRE 2013
Didier HUDE
Réforme systémique, comptes notionnels,
Surcoût du travail, charges additionnelles
Bruxelles, injonctions, décote des pensions
Y’a des gueux qui lassent jusqu’à Matignon
L’austérité fait le lit des régimes politiques les plus réactionnaires. Cette austérité délabre notre République. On voulait plus d’Chirac et on a eu Sarko, on voulait plus d’Sarko et on a eu Hollande, Hollande a mis Ayrault, il nous fait du Sarko, on en a marre d’Hollande et on veut plus dAyrault et qui c’est qui arrive en bottes dans le rétro, le F haine !
Pendant la campagne de 2012 Marisol Touraine a relayé les promesses de François (...)

lire la suite de l'article
mardi 10 septembre 2013
par FSU 44
Discours FSU Loire-Atlantique
RETRAITES : MANIFESTATION ET GR ?VE DU 10 SEPTEMBRE 2013
Didier HUDE
Quand on avance, qu’on re recule, battre en retraite ça se calcule.
Reconnaissons-le. Ça aurait pu être pire. Notre gouvernement de gouvernance technocrate aurait pu encore mieux écouter le MEDEF, encore mieux obéir aux diktats européens. La Droite ultra libérale et le patronat s’en plaignent d’ailleurs. Courageusement, eux, ils auraient fait le pire. Mais, tout en faisant mine de peler des œufs, façon réformette sociale libérale, le régime en place fait très fort.
Les syndicats d’accompagnement du libéralisme social notent des avancées pour les salariés. Il y en a certes. Mais donner peu et mal d’une (...)

lire la suite de l'article
mercredi 1er mai 2013
par FSU 44
Discours de la FSU à Nantes et St-Nazaire
1er MAI 2013
Didier HUDE
jeudi 11 avril 2013
par FSU 44
Discours de la FSU 44 à Nantes, Saint-Nazaire, Ancenis et Châteaubriant
MANIFESTATIONS DU 9 AVRIL 2013 CONTRE L ??A.N.I. "S ?CURISATION DE L ??EMPLOI"
Didier HUDE
samedi 9 mars 2013
par FSU 44
Discours de la FSU 44 à Nantes, Saint-Nazaire, Ancenis et Châteaubriant
MANIFESTATIONS DU 5 MARS 2013 CONTRE L ??A.N.I. "S ?CURISATION DE L ??EMPLOI"
Didier HUDE
Salariés modernes, privés d ??emploi modernes, étudiants modernes : dormez tranquilles au pays du MEDEF et de la CFDT ! Les accords gagnants-perdants veillent sur vous ! Y ??a pas longtemps, sous Disneyland, on nous disait travaillez plus pour gagner plus. Mais avec le changement, maintenant, c ??est plus pareil : un accord a été signé pour gagner moins sans se faire virer ? ou être viré ! Fallait le faire ! Mais en temps de crise on peut tout faire pour faire plaisir aux actionnaires. [...]

lire la suite de l'article
mardi 12 février 2013
par FSU 44
Discours FSU 44
GR ?VE "RYTHMES SCOLAIRES" DU MARDI 12 F ?VRIER 2013
Didier Hude.
vendredi 1er février 2013
par FSU 44
Discours à Nantes et St-Nazaire
GR ?VE FONCTION PUBLIQUE LE 31 JANVIER 2013
Didier HUDE
Fonction Publique Territoriale
Dans notre pays le statut de fonctionnaire a été mis en place pour tenir les agents publics à l’écart des risques de corruption et des pressions politiques. Mais la fonction publique territoriale reste la plus exposée aux risques de clientélismes et aux proximités politiciennes. En France un fonctionnaire sur cinq relève de salaires voisins du SMIC mais dans la territoriale c’est près de quatre sur cinq ! La notion de cadre d’emploi permet de jouer et d’abuser de conditions de travail, de sous payer aussi nombre d’agents.
Les travailleurs sociaux en savent quelque chose. (...)

lire la suite de l'article
mercredi 14 novembre 2012
par FSU 44
Discours à Nantes et St-Nazaire le 14 novembre 2012
JOURN ?E D’ACTION DE LA CONF ?D ?RATION EUROP ?ENNE DES SYNDICATS : POUR L ??EMPLOI ET LA SOLIDARIT ? EN EUROPE
Didier HUDE
Aujourd’hui les chemins suivis par l’Europe ont prétention à servir des valeurs de paix. Mais ils sont à ce point tortueux qu’ils rejoignent la guerre économique et passent des menottes aux peuples, en Grèce, comme ailleurs. Ils convoquent une « règle d’or » qui rétablit une forme de servage financier au nom d’une dette publique brandie comme un tabou alors qu’il conviendrait d’interroger le sens de cette dette, ses raisons, ses fonctions, ses causes. Mais comme aurait dit jacques Brel chez ces gens-là, en bonne convergence de Bruxelles, on ne pense qu’à ça, Monsieur, on ne pense qu’à ça : on compte. (...)

lire la suite de l'article
mercredi 23 mai 2012
par FSU 44
Discours de la FSU le 23 mai 2012
ACTION D ?PARTEMENTALE POUR LE MAINTIEN DE TOUS LES EMPLOIS DE LA NAVALE ET SES SOUS-TRAITANTS  ? SAINT-NAZAIRE
Didier HUDE
Y’a pas de vestiges du Moyen-âge ou de la Renaissance à Saint-Nazaire. Les seuls monuments historiques, à part la base sous-marine indestructible, c’est le paysage des grues et des carcasses d’usines qui hérissent les abords de la ville, hanté par les fantômes des forges de Trignac. Ici, sous le bitume, les fumées et les embruns, les pavés ont toujours ignoré les roues des carrosses des cités bourgeoises. Les pavés et les rails ne se souviennent que des 10 000 ouvriers qui, à la débauche, se déversaient, à pied, en pluies de vélos ou de solex dans l’avenue de Penhoët, le boulevard des apprentis, la rue (...)

lire la suite de l'article
mardi 1er mai 2012
par FSU 44
Le discours de la FSU
1er MAI 2012
Didier HUDE
SARKOZY NOUS VOICI ! DEVANT TOI, NAUFRAGEUR DE LA FRANCE ! TA HAINE DES SYNDICATS TE REND FILS NATUREL DE PÉTAIN !
Depuis cinq ans, la politique du président des riches ne cherche qu’à briser notre socle solidaire républicain. Président du chômage, président du bouclier fiscal, président des privatisations, des retraites au rabais, de la fonction publique en berne, Sarkozy achève son règne calamiteux par un baiser de la mort au front national. Gouverner plus pour gagner plus, tel aura été le credo de l’allocataire de l’Elysée ! Pour sortir du 1er mai 41, après cinq ans de bling bling, c’est dans cinq (...)

lire la suite de l'article
mercredi 29 février 2012
par FSU 44
Discours de la FSU
MOBILISATION SOCIALE INTERPROFESSIONNELLE UNITAIRE  ? L ??APPEL DE LA CONF ?D ?RATION SYNDICALE EUROP ?ENNE DU 29 F ?VRIER 2012
Didier HUDE
Nous vivons aujourd’hui sous le joug d’une politique économique de prédation. La finance a posé des barbelés sur le monde. Demain et après-demain, les 1er et 2 mars, le sommet européen adoptera formellement un traité de stabilité européen qui n’est jamais passé devant le parlement européen. Ce traité vise à constitutionnaliser le dogme de l’austérité au nom de la règle d’or, partout en Europe.
Toutes les caisses de protection sociale, les collectivités locales, vont être soumises au principe du déficit public ne dépassant pas 0,5% des richesses produites par le pays. Tout État qui ne respectera pas cette règle (...)

lire la suite de l'article
lundi 19 décembre 2011
par FSU 44
Discours de la FSU
GR ?VE UNITAIRE  ?DUCATION DU 15 D ?CEMBRE 2011
Marcel LE BRONZE
NON A L’ÉCOLE LIBÉRALE QU’ON VEUT À TOUTES FORCES NOUS IMPOSER
Nous sommes réunis aujourd’hui pour manifester haut et fort notre irréductible opposition au projet du ministère de modifier en profondeur l’évaluation des personnels d’enseignement, d’éducation et d’orientation.
Ce projet s’inscrit dans les attaques continues faites aux fonctionnaires, la remise en cause de leur statut et toutes les régressions sournoises effectuées sur le dos d’une rigueur entretenue par les marchés financiers et les libéraux : augmentation des cotisations retraite, augmentation du nombre de trimestres pour partir en (...)

lire la suite de l'article
mardi 11 octobre 2011
par FSU 44
Discours de la FSU à Nantes et St-Nazaire
JOURN ?E D’ACTION DU 11 OCTOBRE 2011
Didier HUDE
Les loups ouh, les loups ouh ouh les loups sont entrés dans nos vies, soit par Bercy, par Sarkozy, les loups sont entrés dans nos vie, y’a pas d’cerises en temps de crise : bouffer cailloux fait tripler A. Alors ? Il faudra qu’on nous explique comment, d’un coup de baguette magique, une crise financière et bancaire de 2009, causée par les spéculateurs des marchés internationaux, change de nom en 2011 pour devenir une crise des déficits publics causée par les politiques sociales. Le tour de passe-passe médiatique est à ce point magnifique que même des candidats d’alternance 2012 ont intégré la puissance (...)

lire la suite de l'article
vendredi 11 février 2011
Discours de la FSU le 10 février à Nantes
JOURN ?E DE GR ?VE  ?DUCATION DU 10 F ?VRIER 2011
Lu par Didier Hude
Si vous rencontrez sur votre route un Chanoine du Latran, il vous dira qu’un instituteur républicain ne vaudra jamais, ni dans sa tête, ni dans son cœur, un curé des villes ou des champs.
Si vous croisez en chemin un politicien populiste devenu PDG d’Etat, qui fait de chaque drame une affaire d’Etat, il vous dira qu’un juge de Basse Loire vaut moins pour la justice civile qu’un air de musique militaire ; qu’un présumé coupable se doit de passer à table.
Si vous apercevez entre deux nuages un avion de Bolloré, un yacht avec des ailes, un vacancier ministériel, à moins qu’il soit présidentiel, il vous (...)

lire la suite de l'article
samedi 22 janvier 2011
par FSU 44
Discours de la FSU à la journée nationale d’action du 22 janvier 2011
JOURN ?E NATIONALE DE L ?? ?DUCATION NATIONALE DU COLLECTIF "L’ ?DUCATION EST NOTRE AVENIR"
Lu par Françoise LANIS à Nantes.
Le Ministère, une fois de plus, vient d’annoncer, en application du désormais tristement célèbre dogme du non-remplacement d’un fonctionnaire sur deux partant à la retraite, la suppression de 16 000 postes d’enseignants à la rentrée 2011.
Dans le même temps, ce sont 61 000 élèves supplémentaires qui sont attendus, conséquence non seulement prévisible, mais également annoncée du bay-boom des années 2000.
Dans notre académie, cela se traduira dans le primaire par 71 suppressions d’emplois pour 500 élèves de plus. Dans le secondaire le Rectorat prévoit 4 385 élèves supplémentaires, mais aucune création (...)

lire la suite de l'article
mardi 23 novembre 2010
par FSU St-Nazaire
Le discours de la FSU aux manifestations de Nantes et Saint-Nazaire
JOURN ?E D ??ACTION DU 23 NOVEMBRE 2010
Lu par Didier Hude et Marcel Le Bronze
Quand l’heure est au frimas social, que la plaine est morne et les utopies écrasées dans la boue du quotidien, le réformisme peut paraître audacieux : négociez, négociez, il en restera toujours quelque chose.
Mais quand on dépasse le niveau zéro du climat social, que le patron est sourd, le ministre obtus et le président un exterminator, même le réformisme devient pâle et s’auto finit.Splatch. Aplati lui aussi, comme une contradiction de classe échappée d’un évangile marxiste.
Y’a des fois dans la vie, des gueules de bois sociales !
Des lendemains de cuites où quand la cervelle parle à son macho, le (...)

lire la suite de l'article
mardi 7 septembre 2010
par FSU 44
Discours de la FSU Loire-Atlantique le 7 septembre 2010
CONTRE LA R ?FORME DES RETRAITES
Didier HUDE
Travelling
Roms partout, retraites nulle part ! Brice rote le feu. En plein renvoi, Eric Veurte et brette en cour. L’autre Eric baise le son. Niko la schlague fait chlark aussi. Magnifique ! En trois ans, nous sommes passés de la France Disney bling bling à une République trimballée à impériale « prout ma chère ». Du vrai standing. Décadent mais républicain. Aïe ! Léger problème à droite ! Le Vatican Opus Dei trouve que le César de Neuilly dérape en incontrôlé. Heureusement la gauche est là. Belle comme en 2005. Moderne, chèvre et chou, sociale et libérale, trempée dans la stratégie de Lisbonne et dans son « (...)

lire la suite de l'article
mardi 4 mai 2010
par FSU 44
1er MAI 2010
de Didier HUDE
Le jour où c’est avec des sourires qu’on désarmera des hommes de guerre, alors, peut-être viendra le jour où des intersyndicales édentées feront peur aux puissants rien qu’en leur grognant aux mollets. Je sais. Il n’est pas syndicalement correct de se flageller en public. Cela pourrait même désespérer le populo. Or aujourd’hui c’est le 1er mai, la fête syndicale, le jour cotillon des revendications ! Alors camarades embrassons-nous ! Non ! Nos journées de grève isolées ne sont pas sans perspectives. Elles ne sont pas le soleil noir de nos mélancolies. Au contraire ! Dans (...)

lire la suite de l'article
mercredi 24 mars 2010
par FSU 44
Discours à Nantes
MOBILISATION INTER-PROFESSIONNELLE UNITAIRE DU 23 MARS 2010
Didier HUDE
Ouiiinnnh… Ouinh Ouinh Ouiiinnnh… Ouinh Ouinh Ouiiinnnh ! (Au rythme de l’harmonica.) Il était une fois dans l’Ouest l’Aliénation. Il était une fois un monde économique si parfait, si abouti que partout ou presque les gestionnaires avaient remplacé les politiques. Dans ce monde de performance et de compétition intégrée, la différence entre les droites et des gauches se mesurait à la couleur différente des cabinets d’audits. Le pragmatisme du réalisme gestionnaire valait toutes les idéologies. La société n’était plus qu’un champ de bataille économique, un marché ouvert aux (...)

lire la suite de l'article
mercredi 3 mars 2010
Discours de la FSU à Saint-Nazaire
ACTION D ?PARTEMENTALE INTERSYNDICALE : D ?FENSE DE L’EMPLOI LE 3 MARS 2010
Didier Hude
Méan-Penhoët ! Penhoët penn kalet ! Penhoët tête de bois ! Penhoët la cabocharde ! Saint-Nazaire la communarde ! Si vous interrogez les civelles qui passent près des bassins elles vous diront que si elles viennent en Loire, c’est uniquement parce que de mémoire d’anguille on ne peut faire cap sur les sargasses sans avoir vu Saint-Nazaire. Saint-Nazaire, entre terre et eaux, ville de marais construite et pétrie par de la fierté ouvrière. Ville où on a rasé le passé et où on ne sait jamais comment peut se bâtir l’avenir.
Saint-Nazaire ville paradoxale. Ville de la destruction vouée à la construction, ville (...)

lire la suite de l'article
samedi 13 juin 2009
Discours de la FSU
ACTION INTERSYNDICALE NATIONALE EMPLOI ET POUVOIR D’ACHAT DU 13 JUIN 2009
Didier HUDE
Le gouvernement prétend sortir renforcé des résultats du scrutin européen du 7 juin. Il y puise des arguments de méthode Coué, l’autorisant à aller encore plus vite et encore plus loin dans des réformes réactionnaires atomisant les services publics, racornissant les solidarités, renvoyant, à leur pauvreté les pauvres. Ces pauvres qui, malgré des rustines comme le RSA, sont déjà officiellement plus de 6 millions dans notre pays. Et c’e n’est pas fini.
Dans sa volonté dogmatique notre gouvernement, est le complice évident du patronat. Il incarne parfaitement l’idéologie bourgeoise qui place la vie humaine au (...)

lire la suite de l'article
vendredi 1er mai 2009
1er MAI 2009
Didier HUDE
Oyez braves gens ! En ce jour de 1er mai moderne de l’an 2009, grâce à notre gouvernement et notre patronat – qui nous aiment - humanisons le capitalisme ! Le capitalisme c’est la vie !
L’homme le porte en lui dans ses gènes.
Déjà, dans la préhistoire, Cro-Magnon avait fait une OPA sur Neandertal.
L’humanité est une grande chaîne solidaire à l’image des opérateurs boursiers. Richard achète parce que Omar achète parce que Li Tuong achète parce que Richard achète ! En réalité, Richard achète parce qu’il achète mais il croit qu’il achète parce que les autres achètent. Les traiders sont comme les augures ; ils (...)

lire la suite de l'article
jeudi 19 mars 2009
Discours de la FSU
GR ?VES ET DES MANIFESTATIONS INTERPROFESSIONNELLES DU 19 MARS 2009
Didier HUDE
Aux résidents de la république…
Parisot Sarko bobo, quand citron pressé jeter la peau Exploiter, licencier, pwofitasyon et voracité.
Nos camarades ultramarins nous montrent que sur cette terre rongée par l’argent et le pouvoir, être humain n’est pas un droit : c’est une tâche qui reste chaque jour à accomplir. Au pays de l’oppression par l’argent, quand le masque de l’économie de profit s’applique au visage de l’humanité, elle a l’imaginaire crevé.
Certes, la situation des DOM n’est pas directement transposable en métropole. Mais les zoreils que nous sommes sauront-ils entendre les béguètements créoles du (...)

lire la suite de l'article
mercredi 4 février 2009
Discours de la FSU 44 aux manifestants de Nantes et Saint-Nazaire
GR ?VE UNITAIRE INTERPROFESSIONNELLE DU 29 JANVIER 2009
Didier Hude
Dans mon pays de France !
Dans mon pays de France ! Lassé ! On cultive la sous France ! Assez ! Y’a des grévistes ici, y’a des chômeurs par là, des lycéens assis, des retraités bien las !
Aujourd’hui 29 janvier, le gouvernement doit bicher ! Pas d’Ecole, pas de transports publics, pas de services publics, pas d’hôpital, pas de fonctionnaires ! Plus qu’une grève, c’est le programme de l’Elysée qu’on applique ! Le peuple de France, a choisi démocratiquement, face aux décombres de sa gauche, de porter au pouvoir un régime qui est en train de devenir le plus réactionnaire depuis la France de Vichy. À chacun (...)

lire la suite de l'article
samedi 21 juin 2008
Discours aux manifestants de Nantes
MANIFESTATION DU 17 JUIN 2008 POUR LA D ?FENSE DES RETRAITES ET DES 35 HEURES
Didier Hude
Travailler plus pour gagner plus ! Diviser plus pour régner mieux !
À bas les retraites et les 35 heures ! Vive la république du labeur !
La retraite à 100 ans ! La grossesse à 6 mois !
Quand t’as l’cerveau fertile, t’es pas un imbécile
Quand tu t’appelles Nico t’as au moins cinq cerveaux
Aschieri a un style qui relève du fossile
Les Chérèque et Thibault ça se mène en bateau
Quand on s’appelle Nico c’est qu’on est le plus fort
Un bon syndicaliste c’est comme un indien… mort
En ces temps où les variations boursières sont la musique du monde, cherchons une république ! Une république dont le gouvernement ne (...)

lire la suite de l'article
jeudi 1er mai 2008
LE 1er MAI 2008
Didier HUDE
Quand les hommes vivront d’amour
Qu’il n’y aura plus de misère
Peut-être song’ront-ils un jour
A nous qui serons morts mon frère
Nous qui aurons aux mauvais jours
Dans la haine et puis dans la guerre
Cherché la paix, cherché l’amour
Qu’ils connaîtront alors mon frère
Camarades !
Avec le Québécois Raymond Levesque, qui a écrit cette chanson d’espoir à Paris, en 1956, pendant la guerre d’Algérie, je viens ici, à l’occasion du 1er mai, tenter de conjuguer l’espoir, la fête et la revendication populaire.
Un jour, notre syndicalisme réuni en session extraordinaire convoquera une commission encore plus (...)

lire la suite de l'article
jeudi 24 janvier 2008
Discours FSU aux manifestants de Nantes et Saint-Nazaire
MANIFESTATION LE 24 JANVIER 2008 : PRIV ?, PUBLIC POUR L ??AUGMENTATION DES SALAIRES, LA D ?FENSE DE L ??EMPLOI ET DES MISSIONS DE SERVICE PUBLIC.
Didier HUDE, Marcel Le Bronze
Quelle différence y a-t-il entre Dieu et Nicolas Sarkozy ?
... Quelle différence y a-t-il entre Dieu et Nicolas Sarkozy ? Si Dieu existe, espérons qu’il a une bonne excuse ! La différence, entre Dieu et le Président de l’Affrance , c’est que notre Tsarkozy Nicolas Premier, autocrate de ses ruses à lui, il existe ! Côté excuse il en a une. De taille. Dans une ambiance, café du commerce, il a été élu, Président à patte ferme « qui fait c’qui dit qui dit c’qui fait ». Dura lex, sed lex ! La loi est dure, mais c’est la loi ! Élu par une majorité populaire sur les thèses du MEDEF, il aurait pu l’être sur celles (...)

lire la suite de l'article
mercredi 21 novembre 2007
Discours aux manifs de Nantes et Saint-Nazaire
LA MANIFESTATION CONTRE LES PROJETS DE XAVIER DARCOS LE 20 NOVEMBRE 2007
Allons z’enfants de la partie !
Le jour des poires est arrivé !
Contre nous y’a la tyrannie !
Des Profits et de l’Elysée !
Le saviez-vous ?
Au pays de l’Humanité d’aujourd’hui
L’Économie n’est pas au service des Hommes.
Ce sont les Hommes qui sont au service de l’Économie.
Il faut consommer pour vivre autant que vivre pour consommer.
Au pays de l’Humanité d’aujourd’hui
Le politique se retrouve valet de l’économique.
Il lui sert sa soupe, son velouté d’oseille, à l’échelle mondiale.
Intelligent bétail de la « valeur travail », l’homme nouveau est fait pour travailler.
S’il a un emploi, selon son mérite, il (...)

lire la suite de l'article
jeudi 18 octobre 2007
par FSU 44
Discours de la FSU à Nantes et Saint-Nazaire
MANIFESTATIONS LE 18 OCTOBRE 2007 POUR LES SERVICES PUBLICS, LES R ?GIMES SP ?CIAUX, LA REVALORISATION DES SALAIRES, LA D ?FENSE DES PR ?CAIRES ET DES MINIMA SOCIAUX
Honte à ce gouvernement de rupture sociale !
Honte à notre Président féru de génétique
Qui renvoie en arrière d’un siècle la République
Honte aux contre réformes faites au nom du fric
Faites pour que la France ressemble à l’Amérique
Honte aux politiques tous azimuts de tri sélectif :
Tri des salariés à partir du besoin des patrons
Tris des retraités à partir de leur solvabilité
Tri des immigrés à partir de ce qu’on peut piller
Tri social des élèves en primaire et collège pour mieux les orienter
Tri des malades à partir de ce qu’ils peuvent assurer
Liberté, Égalité, Fraternité c’est du passé, c’est dépassé !
À (...)

lire la suite de l'article
jeudi 8 février 2007
par FSU 44
Discours FSU 44 aux manifestants
GR ?VE DE LA FONCTION PUBLIQUE DU 8 F ?VRIER 2007
de Didier Hude, secrétaire départemental.
Le non syndical au projet de traité constitutionnel européen a principalement été fondé sur le fait que le dogmatisme économique de l’argent roi allait nourrir un nouvel ordre social où les riches seraient de plus en plus riches et les exclus de plus en plus pauvres.
En France, les fonctionnaires et retraités des services publics ont dit majoritairement non, non pas à l’Europe mais à ses logiques de profits. Aujourd’hui, dans notre manifestation Fonction publique, ce que notre plateforme unitaire ne dit pas – parce que tous ici, au nom d’une unité fragile, nous ne pouvons pas le dire ensemble – c’est (...)

lire la suite de l'article
Dernière mise à jour : lundi 25 septembre 2017 | Statistiques des visites : 0 aujourd'hui - 1071 hier - 479105 depuis le début